Il y avait un bouton dans un endroit intime: que faire?

L’apparition d’acné dans les zones intimes ne doit pas être sous-estimée, car elle peut être le signe d’une maladie infectieuse. Et même si ce n'est pas le cas, et que vous êtes absolument en bonne santé, un bouton à l'aine et aux organes génitaux, en tout cas, cause beaucoup d'inconvénients, à la fois esthétiques et moraux. Nous devons essayer de faire la distinction entre l'acné "dangereux" et "inoffensif", et en cas de soupçon du premier - voir un médecin.

Déterminer les types d'acné dans un lieu intime

L'acné noire est un blocage banal des glandes sébacées, situé dans la bouche des follicules pileux, de la graisse, des cellules épithéliales mortes, du secret des glandes sudoripares, etc. Ils ne présentent aucun danger, mais s’ils apparaissent en grand nombre, il convient de s’inquiéter du fait que l’aine et les organes génitaux ne sont pas le lieu d’une activité accrue des glandes sébacées.

L'acné blanche dans l'aine et dans l'intimité est le résultat d'une mauvaise hygiène: les cellules mortes de la peau ne sont pas exfoliées et ne bouchent pas les pores. Parfois, les mêmes phénomènes sont associés à des troubles métaboliques, puis l’acné blanche est présente sur diverses parties du corps, en plus des lieux intimes - sur le dos, dans la zone décolleté et sur le visage.

L'acné rouge dense se produit lorsque les canaux obstrués des glandes sébacées deviennent enflammés à la suite d'une infection. En aucun cas, une telle acné ne peut être évacuée et il est préférable de ne pas y toucher du tout. Le bouton douloureux rouge devrait "mûrir" avec la formation de pus et le vidage de soi.

Si l'acné rouge est liquide, il est utile de penser à la présence du deuxième type d'herpès. C'est une maladie virale qui affecte les organes génitaux. Il y a des éruptions aqueuses, qui éclatent par la suite, des ulcères se forment. De tels boutons sur les parties génitales sont extrêmement désagréables et non esthétiques, et pendant la période d'exacerbation, l'herpès est contagieux. C'est pourquoi quand il est détecté, vous devriez certainement consulter un médecin.

L'acné purulente des patients indique une prise en charge inadéquate de la zone des lieux intimes.

En outre, ces éruptions cutanées peuvent être causées par une dépilation inexacte, généralement avec un rasoir. La peau est endommagée pendant le rasage, les cheveux ne sont pas coupés à cet angle et ces deux facteurs provoquent une nouvelle réorientation de la croissance des cheveux dans une autre direction - des cheveux dits «incarnés» se forment. Ce processus en soi est douloureux pour la peau, et si l’infection du pus est ajoutée, elle ne peut être évitée. Ce qu'il faut faire: essayer d'extraire le pus à l'aide de jus d'aloès, de pommade d'ichthyol, de pommade de Vichnevski. N'essayez pas de presser un bouton, cela pourrait aggraver l'inflammation, le propager dans des zones plus étendues et constituer la pire option - la septicémie et même la mort. Si le bouton devient de plus en plus douloureux, la vidange de pus ne se produit pas et un point noir ou brun apparaît au centre du bouton - consultez un médecin pour écarter le risque de faire bouillir. Lors de la confirmation du diagnostic, une intervention chirurgicale sera nécessaire.

L'acné dans la zone intime n'est pas rare et n'est généralement associé à aucune maladie grave. Avec des soins appropriés, le respect des règles d’hygiène générale et intime, le contrôle de l’absence de grattage et de la réduction de l’acné, il disparaîtra rapidement.

Pourquoi l'acné apparaît-il dans la zone intime?

Les causes de l'acné dans la zone intime autant que les causes de l'acné en général, même si elle a ses propres spécificités.

Photos - 4 Causes de l'acné dans la zone intime beaucoup

  • Une hygiène inadéquate conduit à un blocage des glandes sébacées avec des cellules épithéliales mortes, mais non éliminées, ainsi que des sécrétions cutanées et de la saleté. Tout cela contribue à la formation de l'acné.
  • Une hygiène excessive entraîne le dessèchement de la peau, sa fissuration, réduisant ainsi l’immunité locale et la vulnérabilité aux infections.
Photo - 5 Les sous-vêtements synthétiques Close sont l’une des causes de l’acné.
  • Sous-vêtements synthétiques étroits pour femmes - utilisation de tampons et de tampons inappropriés.
  • Les infections transmises, y compris les infections respiratoires, affaiblissent temporairement le système immunitaire et peuvent causer l’acné.
  • Les maladies vénériennes peuvent se manifester par des éruptions cutanées.
  • Autres maladies non incluses dans la liste des maladies sexuellement transmissibles: Bartholinite, molluscum contagiosum, pédiculose, etc.
  • L'herpès du second type provoque une acné aqueuse sur et autour des organes génitaux.
Photos - 6 boutons après le rasage sont l'option la plus commune
  • Épilation négligente causant des poils incarnés. Après le rasage, les boutons sont l’acné la plus courante dans un cadre intime. La peau du pubis et de l'aine est sensible à la nature. Cachée constamment sous ses vêtements, elle réagit plus vivement aux irritants.
  • Problèmes avec le système endocrinien, y compris les hormones sexuelles.

Séparément, il convient de noter que l'acné sur un lieu intime pendant la grossesse est le plus souvent associée à des perturbations hormonales, mais pour des raisons évidentes, la consultation d'un gynécologue est nécessaire.

Si vous avez pressé un bouton et que la peau qui s’ensuit est fortement rougie, enflammée, démangeaisons, que la température de votre corps a augmenté et que vous ne vous sentez pas bien, contactez immédiatement votre médecin.

Photo 7 L'acné sur un lieu intime pendant la grossesse est le plus souvent associé à des perturbations hormonales

Comment se débarrasser de l'acné dans un lieu intime

En tant que règles préventives générales, vous pouvez énumérer:

  • Porter du lin à partir de tissus naturels.

Le principal objectif poursuivi dans la lutte contre l'acné dans les endroits intimes est de renforcer le système immunitaire et de se débarrasser des facteurs comportementaux provocateurs tels qu'une mauvaise hygiène, etc.

Le traitement médicamenteux si l'éruption est causée par une maladie doit être déterminé par un médecin.

Nous vous recommandons également de regarder une vidéo utile:

De l'acné dans un lieu intime et de ses causes

Si des éléments purulents sont apparus dans la région génitale, ce n'est pas très agréable. Tout bouton dans un endroit intime peut causer de l'anxiété. Bien sûr, il est préférable de consulter un médecin. Il déterminera la raison de l'apparition de l'éruption cutanée et prescrira un traitement. Cependant, il n’est pas superflu d’avoir une idée de la cause de l’acné dans l’aine, le pubis ou tout autre lieu intime.

Les raisons de leur apparition peuvent être à la fois les plus innocentes et les plus sérieuses. En outre, avec différentes maladies, l’acné sur les parties génitales peut être très similaire. Par conséquent, des tests de laboratoire peuvent être nécessaires pour poser un diagnostic. Prescrire un traitement, sans savoir pourquoi un bouton a sauté dans un endroit intime, est au moins risqué.

Acné non nuisible

Les éruptions cutanées sur les organes génitaux peuvent être divisées en deux catégories: inoffensif et grave, signe de maladie de la peau ou de maladie vénérienne. Le premier peut être attribué à l’acné dans l’aine ou dans d’autres endroits intimes, par exemple la partie pubienne qui apparaît pendant la puberté. Ils sont différents

On sait que sous l'influence d'hormones augmente la fonction des glandes sébacées. Ils augmentent et deviennent parfois visibles sous la peau du pénis chez les hommes jeunes sous forme d'acné dense blanche de plusieurs millimètres de diamètre.

Pendant la puberté, une acné semblable à l'acné peut survenir. Ils sont localisés dans diverses parties du corps, y compris la partie pubienne. Dans l'endroit intime d'Acme peut survenir en raison du non-respect des règles d'hygiène, du port de vêtements serrés, d'une épilation infructueuse. La peau douce et fine des organes génitaux est facilement blessée. L'infection y pénètre, de sorte qu'une petite acné rouge ou purulente apparaît sur la partie pubienne, les lèvres génitales, dans l'aine. Avec l'affaiblissement de l'immunité, l'hypothermie, ils peuvent se transformer en plus gros éléments purulents - furoncles.

Habituellement dans l'aine acné de petite taille, rose ou rouge, légèrement saillante, dense. Au fil du temps, elles se transforment en petites vésicules purulentes, s'ouvrent et guérissent progressivement. Ils ne peuvent pas être éliminés, car l'infection peut se propager et conduire à la formation de nouvelles pustules. L'acné similaire est le pubis, les lèvres génitales. Ils sont souvent douloureux et peuvent être accompagnés de démangeaisons.

L'ébullition, ou l'inflammation du follicule pileux, fait très mal, autour de ce sont la rougeur et l'enflure. Parfois, la température corporelle augmente, les ganglions lymphatiques régionaux augmentent. Par exemple, si un tel bouton apparaît dans le pubis, les ganglions inguinaux peuvent augmenter. Les furoncles apparaissent souvent avec une diminution de l'immunité, l'hypothermie, le diabète. Leur traitement comprend des antibiotiques, des pansements avec la pommade de Vichnevski, des vitamines, des agents immunomodulateurs, un traitement fortifiant.

Les boutons blancs sur les lèvres génitales sont souvent des kystes des glandes sébacées. Ils ressemblent à un élément interne, sous la peau, peuvent également être sur le pubis, chez les hommes - sur le pénis. Les kystes graisseux obstrués deviennent parfois gros, enflammés et deviennent très douloureux. L'acné blanche pubienne est semblable à l'acné. En raison du risque de propagation de l'infection, il est préférable de les retirer du médecin plutôt que de les presser soi-même.

Sous le nom d'acné pubien, on associe souvent des éléments complètement différents. Certaines personnes appellent cela la bosse qui est apparue sur la peau. On a déjà dit que les kystes des glandes sébacées, qui apparaissent en raison de canaux obstrués, prennent souvent l'acné dans un lieu intime. En outre, les femmes appellent parfois gonflement et induration de l'acné sur les petites lèvres, ce qui se produit lorsque la bartholinite est une inflammation de la glande de Bartholin. Les causes de l'inflammation sont le staphylocoque, Escherichia coli, la chlamydia ou d'autres microorganismes. Traiter la bartholinite nécessite un gynécologue.

"Acné" sexuellement transmissible

Les éruptions cutanées, à l'aine ou dans d'autres endroits intimes peuvent être le signe de maladies sexuellement transmissibles. Parlons des plus courantes. Il se trouve que parfois les condylomes, le molluscum contagiosum, l'herpès génital et même le chancre syphilitique apparaissent comme des boutons du pubis.

Verrues génitales

Les verrues génitales sont de petits joints solides de couleur unie ou brune, à la surface bosselée ou lisse, dont la taille varie de quelques millimètres à 1 à 2 cm de diamètre. Ils ne piquent pas, chez les femmes, ils sont situés sur la peau et la membrane muqueuse des lèvres, du périnée, près de l'anus. Chez les hommes - sur le pénis, sa tête, sur le scrotum. Ils sont causés par le papillomavirus humain. Les condylomes sont un défaut esthétique, ils sont donc éliminés par cryodestruction, électrocoagulation, par voie chirurgicale.

Poux du pubis

Comme cela n’est pas surprenant, ces insectes existent toujours. Si l'acné dans la région de l'aine est très irritante, cela peut être la cause d'infections par les poux du pubis. Les insectes sont transmis par contact sexuel, bien que la possibilité de transmission par des moyens domestiques ne soit pas exclue. À la place de leurs morsures dans la partie pubienne ou à l'aine, il y a des égratignures, une irritation, des points de morsure sont visibles, des pustules peuvent apparaître lorsqu'une infection est attachée. Pour leur destruction, il existe des remèdes spéciaux anti-pédiculose.

Molluscum contagiosum

Un molluscum contagiosum peut provoquer un bouton sous-cutané apparu au pubis ou dans un autre lieu intime. Cette maladie survient chez les hommes et les femmes. L'infection survient par le biais de linge et d'articles ménagers lors d'un contact sexuel. Sur le pubis et les lèvres sont visibles des formations solides en forme de cône atteignant plusieurs millimètres. À l'intérieur d'eux - contenu de fromage. Après un certain temps, le mollusque passe seul ou est retiré dans une salle dermatologique.

L'herpès génital

L'herpès génital est également transmis sexuellement. Quand il peut s'agir de boutons sur le pubis et les organes génitaux sous la forme de bulles contre le fond de peau rougie, remplie de liquide jaunâtre. Douleur inquiète, brûlure, démangeaisons. Ensuite, à la place des bulles, des érosions et des croûtes se forment. La cause du bouton pubien dans ce cas est une infection herpétique. Il est favorisé par un facteur froid et une diminution de l'immunité.

La maladie se développe environ une semaine après le contact avec le patient. Il peut parfois s'aggraver. Le traitement consiste à prescrire des médicaments antiviraux tels que l'acyclovir (zovirax), le bonafton et d'autres. Parfois prescrit des pilules antivirales et des immunomodulateurs.

La syphilis

La syphilis est la cause des lésions des organes génitaux. Ses manifestations dépendent du stade de la maladie. La période d'incubation dure de 10 jours à 3 mois. La première manifestation de la syphilis est le chancre primaire. Cela ressemble à une plaie indolore avec un fond plat, des bords brillants, apparaissant au site de pénétration de l'agent pathogène. Il peut s’agir de lèvres, pénis, parois vaginales, muqueuse buccale, etc.

L'ulcère disparaît après quelques semaines et la maladie passe à la deuxième étape. Il y a une petite éruption cutanée rosâtre. Il peut être à la surface des paumes, des pieds, du corps, de l’aine, du pubis. En outre, lorsque la syphilis peut être des verrues dans l'anus et les lèvres. Un traitement sérieux est nécessaire chez un dermato-vénéréologue.

Quand voir un docteur

  1. Si vous avez sauté sur un bouton étrange au niveau du pubis, des lèvres génitales ou de l'aine, il est préférable de ne pas se soigner et de consulter un médecin. Il est possible qu'il s'agisse d'une manifestation d'infection grave.
  2. Un appel au médecin est montré si l'acné à l'aine ou sur les organes génitaux est apparue après une connexion aléatoire.
  3. Il est nécessaire de consulter un médecin lorsque l’acné pubienne dure plus d’une semaine.
  4. Il est nécessaire de consulter un médecin en cas d’acné non seulement au niveau du pubis, mais aussi aux grandes lèvres et à l’aine: si elles ressemblent à des bosses ou à des bulles solides remplies de liquide, des plaques squameuses; si un bouton sautait, accompagné de démangeaisons, de rougeurs et de gonflements de la peau.

Êtes-vous l'une de ces millions de femmes aux prises avec l'acné et les points noirs?

Et toutes vos tentatives pour amener l'acné et l'acné ont échoué?

Et avez-vous déjà pensé à des mesures radicales? C'est compréhensible, car une peau propre est un indicateur de santé et un motif de fierté. En plus, c'est au moins la longévité de l'homme. Et le fait qu'une personne sans acné ni points noirs ait l'air plus jeune est un axiome qui ne nécessite pas de preuve.

Par conséquent, nous recommandons de lire l'article d'Elena Malysheva sur la façon de se débarrasser de l'acné en nettoyant le corps des toxines et des parasites. Lire l'article >>

Que faire avec l'acné chez les femmes dans un lieu intime

Le sexe fait partie intégrante de la vie d'une femme. C'est un gage de sa santé psychologique et physique. Il est important pour une femme de se sentir sexy et désirable, car de nombreux efforts et de l'argent sont consacrés à l'amélioration de l'apparence. Mais le corps pose parfois des problèmes de nature esthétique, qui gâchent l'humeur et vous font penser à la santé. Nous parlons de l'acné, qui est préférable à la dislocation habituelle (visage, dos, poitrine), d'autres territoires - des lieux intimes. Que faire si le bouton sur les lèvres génitales ou le pubis a sauté? Organiser un scandale entre conjoints, consulter un gynécologue ou oublier de traiter les éruptions cutanées au vert? Pourraient-ils être dus à des maladies graves?

Types de lésions sur les organes génitaux

Dans la zone désignée peut apparaître une variété d'éruptions cutanées. De par leur apparence et leur emplacement, le gynécologue établit un diagnostic principal puis envoie le patient à un autre test.

  • Les glandes sébacées se trouvent sur les grandes lèvres, ainsi que sur d’autres parties du corps, à l’exception des pieds et des paumes. Par conséquent, sur cette partie de l'enregistrement, de l'acné blanche et des points noirs familiers à tous peuvent apparaître.
  • Ils ne se produisent pas sur les membranes muqueuses, car toute éruption cutanée à la veille du vagin et sur le clitoris, probablement causée par des infections. Ils sont provoqués par des champignons, des bactéries ou des virus. Ils ont également un aspect différent, en fonction de la raison qui les a motivés. Il s'agit d'une éruption cutanée rouge et de petits boutons aqueux, ainsi que d'ulcères ou de formations internes et de nodules.
  • Comédons, acné, ou bosses rouges sont souvent vus sur la partie pubienne.
  • À l'intérieur des grandes lèvres, des glandes spéciales vivent et travaillent pour fournir de l'humidité au vagin. Lorsqu'ils sont enflammés, une éducation sous-cutanée est ressentie à l'intérieur du repli, semblable à un bouton dur.
  • Les petites lèvres sont constamment en contact avec les sécrétions vaginales. Par conséquent, lorsque leur composition et leur qualité changent, elles se recouvrent d'une éruption cutanée et de croûtes de l'intérieur.

L'apparition de lésions dans des endroits intimes gynécologue en dit long. Parfois, si un bouton apparaît dans l'aine, les femmes retardent le plus possible la visite chez le médecin, craignant des questions inconfortables et craignant un diagnostic.

Causes de

Classiquement, nous divisons toute la variété des facteurs en deux catégories en fonction de la première pensée, qui visite le beau sexe, lors de la détection d'éruptions cutanées suspectes dans un lieu intime: dangereux ou non.
Dans des conditions idéales sur les organes génitaux externes, il ne devrait y avoir ni boutons, ni nodules ni bulles. Mais malgré cela, signalons quelques cas où les éruptions cutanées ne font aucun mal à leur maîtresse «heureuse»:

  • Acné résultant d'une dépilation inappropriée. Vous pouvez préférer n’importe quelle méthode d’épilation dans la zone du bikini: rasoir, cire, laser. Mais chaque technique nécessite de suivre les règles dont la violation entraîne des réactions dermatologiques. Les poils incarnés ressemblent à des taches rouges, généralement indolores. L'irritation se manifeste par des démangeaisons, des rougeurs et de petits boutons. Les coupures et autres lésions cutanées peuvent s'infecter, provoquant une éruption cutanée d'abcès douloureux et enflammés dans la zone en discussion.
  • Sous-vêtements serrés. Si vous enlevez la culotte après un certain temps d'utilisation, trouvez des rayures rouges sur les coutures des cuisses, des fesses et des organes génitaux - jetez-les, quelle que soit leur beauté. Les endroits où les points de suture touchent le corps sont sujets à une irritation. Ce traumatisme supplémentaire crée des micro-protéines et des égratignures dans un endroit intime, ce qui provoque l'apparition d'une acné purulente lors de son infection.
  • Les réactions allergiques provoquent une éruption rouge qui peut provoquer des démangeaisons, une desquamation. Il se manifeste par la qualité du linge, des antibiotiques et autres médicaments, des détergents ou des produits de rinçage, des produits d’hygiène intime, des préservatifs ou des tampons. Il est important de ne pas gratter la zone de l'éruption pour éviter l'infection. Si vous ne savez pas à quoi sert une allergie, retirez immédiatement tous les facteurs irritants et remettez-les en place un par un.
  • Les phoques bolus rouges deviennent parfois le résultat d'une hypothermie. Les follicules pileux s'enflamment et causent un inconfort à la femme. Ces éruptions cutanées passent par eux-mêmes.
  • Chez un enfant, une petite acné blanche sous-cutanée peut apparaître sur le pubis pendant la période de germination des cheveux. Pour faire avec de telles éruptions cutanées n'ont besoin de rien. Il est important d'expliquer à la fille ce qui se passe dans son corps, de transmettre patiemment toutes les règles d'hygiène personnelle et de l'informer des changements à venir. Des photos sur Internet viendront à la rescousse, si certains moments sont difficiles à expliquer avec des mots.

Le reste de l'éruption, apparu sur des lieux intimes, il est préférable de montrer au gynécologue, car ils peuvent signaler des problèmes du système génito-urinaire ou de l'organisme dans son ensemble.

  • Une dispersion de petites bulles aqueuses dans la zone du bikini peut signaler l'activation du virus de l'herpès dans le corps. De telles éruptions sont généralement faciles à identifier. Avant leur apparition, l'emplacement du futur emplacement démange beaucoup, puis devient rouge, puis des éruptions cutanées apparaissent, augmentant et comme éclatantes. La peau qui les entoure est enflammée, œdémateuse, les boutons eux-mêmes sont douloureux. Le troisième jour, les bulles ont éclaté, laissant des plaies à peine blessées et recouvertes de croûtes. Ceux qui connaissent le virus de l’herpès depuis longtemps comprennent parfaitement le début d’une rechute et gardent le contact avec l’acyclovir. Les boutons peuvent apparaître sur n’importe quelle partie des organes génitaux - du pubis au clitoris et aux muqueuses.
  • Acné purulente, profonde ou superficielle, grande ou petite, apparaissant sur n’importe quelle partie des organes génitaux. De telles éruptions peuvent parler de maladies sexuellement transmissibles. Il est strictement interdit de presser du pus! Ces abcès sont importants pour montrer au médecin dès que possible, et avant cela, exclure le sexe.
  • Des nodules sous la peau à l'intérieur des petites lèvres peuvent indiquer qu'il s'agit d'une vulvite. En raison du contact constant avec les pertes vaginales, cette zone de la zone intime est sujette aux éruptions cutanées. Les petites lèvres ont aussi des glandes sébacées qui, dans un environnement humide et sous l’influence de micro-organismes vivant dans le vagin, sont parfois enflammées.
  • Grand acné, rempli de liquide jaunâtre, douloureux, avec un bord rouge. C'est le résultat de l'activité du staphylocoque. Ces boutons sont situés partout: sur les lèvres, le pubis, le clitoris. Vous ne pouvez en aucun cas presser, car leur contenu est très contagieux. Le staphylocoque devient la cause des furoncles, qui sont eux-mêmes douloureux et qui, dans un endroit aussi tendre que le pisyoulya, empêchent de mener une vie naturelle, de marcher, d'avoir des relations sexuelles.
  • La présence ou la diffusion de petites éruptions cutanées denses et pointues dans un lieu intime et dans la partie pubienne indique la présence de papillomavirus humain. Ils ne font pas mal, ne piquent pas et ne causent aucun inconfort. Mais enclin à augmenter, car vous ne pouvez pas les laisser sans attention.
  • L'acné interne, dure et indolore sur les zones pileuses invisibles, mais clairement palpables lors de la palpation, peut être un kyste du follicule pileux. Lorsqu'ils sont gros et qu'ils génèrent un inconfort, ils sont excisés chirurgicalement.

Quand il est important de voir un médecin

Une visite supplémentaire chez le gynécologue ne fera de mal à aucune femme. Par conséquent, même si votre bouton ou l’autre, comme vous pensez, est un problème stupide et qu’il ne vaut pas la peine de distraire le médecin d’un véritable travail, rappelez-vous que votre mauvaise santé vous apportera des difficultés.
N'oubliez pas qu'il est nécessaire de consulter sans tarder le médecin pour savoir comment se débarrasser de l'acné à la maison en découvrant les symptômes suivants:

  1. Les formations dans un lieu intime sont apparues après une nuit aléatoire avec une nouvelle personne. La présence d'un préservatif n'exclut pas la possibilité d'une maladie en cas de contact bucco-génital ou de manipulation négligente des mains;
  2. En plus des boutons inesthétiques dans la zone du bikini, vous vous inquiétez d’autres symptômes: fièvre, faiblesse, gonflement et inconfort lorsque vous urinez;
  3. Les boutons causent beaucoup de démangeaisons, éclatent, sont blessés et de nouveaux apparaissent, la région qui les entoure fait mal;
  4. Les éruptions cutanées purulentes ne se dessèchent pas et ne disparaissent pas en une semaine;
  5. Des problèmes similaires sont apparus avec votre partenaire sexuel.

Mesures de prévention et principes de traitement des lésions des organes génitaux

Il semble à tout le monde que les règles de soin des organes sexuels et une vie sexuelle saine soient connues et qu'il est inutile de les répéter une fois de plus. Mais le flux de patients vers le bureau de gynécologie ne s'amenuise pas, ce qui signifie que le problème n'est pas entièrement couvert.
Pour maintenir une vie sexuelle saine et une fonction de reproduction saine, suivez ces règles:

  • Gardez les endroits intimes propres. Rincer tous les jours et correctement. Procurez-vous un outil spécial et jetez le savon habituel - il sèche la muqueuse. Les gels intimes ne choisissent pas de saveurs et de couleurs vives.
  • Limiter un partenaire sexuel dans la période actuelle.
  • Choisissez le lin naturel de la bonne taille. Il est préférable que les modèles soient sans couture dans le dos, entre les fesses. Thongs - mal pour la santé des femmes. Et pourtant ce n'est pas toujours beau.
  • Approche responsable du choix de la lessive et du rinçage. Si vous êtes sujet à des réactions allergiques, il est préférable de refuser le produit de rinçage et de préférer la poudre au rein pour éviter les allergies de la chatte et de l’aine.
  • À la maison, n'épilez des lieux intimes qu'avec une machine à lames tranchantes. Dans la zone décrite, ils sont plus susceptibles d'être endommagés que d'être plus bêtes. Traitez la zone du bikini avec des agents adoucissants spéciaux pour l'épiderme avant l'épilation et apaisants après. Préférant l'épilation dans les salons de beauté, trouvez un maître qui a fait ses preuves et qui possède les permis appropriés.
  • Jeter les tablettes ou les changer toutes les quatre heures. La même chose s'applique aux joints d'étanchéité utilisés pendant la menstruation.
  • Ne vous asseyez pas sur des surfaces froides pour éviter les éruptions catarrhales dans la zone décrite.
  • Augmenter l'immunité. Une alimentation saine, de l'eau potable, un bon sommeil et l'activité physique sont la clé d'un système immunitaire fort. Et c'est une barrière protectrice entre le corps et le monde extérieur, pleine de virus, de bactéries et de champignons.
  • Rendez-vous chez votre gynécologue au moins une fois par an. Et l'intervalle entre les examens préventifs devrait être plus court qu'une femme plus âgée.

Si le bouton a encore sauté, mais que vous ne voyez toujours pas la nécessité de consulter un médecin, chez vous, il est permis de cautériser des abcès simples dans l'intime avec de la verdure, de l'alcool, un crayon cosmétique avec de l'huile de théier. Si le choix est tombé sur le petit vert, alors portez des sous-vêtements ce n’est pas dommage, car ils seront peints. Manipulez soigneusement ces agents sur le clitoris et les muqueuses.
Pour les filles qui sont habituées aux éruptions cutanées d'herpès dans un lieu intime, il est important de garder une pommade à l'acyclovir sous la main et de ne pas décoller les croûtes formées après les éruptions cutanées.
L'acné catarrhale, résultant de l'hypothermie, peut être lubrifié avec des pommades anti-inflammatoires et ne chauffe pas les lotions provenant de la décoction à base de plantes. Si de tels boutons apparaissent chez une fille, il est préférable de ne pas se demander s'ils peuvent être dangereux, mais de les montrer au médecin.

Est-ce que l'apparition de l'acné purulente est dangereuse dans un endroit intime pour les femmes?

L’apparition de l’acné est toujours désagréable et, même s’il a sauté sur un endroit intime, la peur s’ajoute à l’inconvénient esthétique. Soudain, c’est le symptôme d’une maladie? Est-il temps d'aller chez le médecin? Le bouton purulent dans un endroit intime chez les femmes apparaît pour diverses raisons. Selon son apparence et son propre bien-être, on peut supposer pourquoi il est originaire. Dans certains cas, vous pouvez vous débrouiller seul et vous devez parfois consulter un spécialiste.

Les raisons de leur apparition:

  • épilation sans soin ou mauvaise hygiène;
  • maladies de la peau purulentes;
  • l'allergie;
  • maladies sexuellement transmissibles;
  • infection fongique;
  • les virus;
  • immunité réduite.

Maladies de la peau purulentes

Folliculite

Inflammation du follicule pileux. Se produit avec une hygiène insuffisante, blessure à la peau, travail dans des zones poussiéreuses. La manifestation principale est constituée de petites bulles remplies de pus. Pour s'en débarrasser, il est nécessaire de respecter les règles d'hygiène, de traiter la peau avec des antiseptiques ou des pommades avec des antibiotiques.

Ébullition

Inflammation du follicule pileux et des tissus environnants. La raison en est un traumatisme bactérien de la peau, par exemple, du rasage. Avec une diminution de l'immunité, un manque de vitamines, des maladies chroniques à long terme, le diabète sucré, de tels foyers peuvent se former beaucoup plus souvent. Dans ce cas, le processus s'appelle furonculose.

Fait intéressant: il ne se forme jamais de furoncles sur la plante des pieds et la paume des mains, car il n’ya pas de cheveux dans ces endroits.

Le symptôme principal est l'apparition d'un nodule douloureux, rouge vif, chaud, d'une taille allant jusqu'à 5 cm et contenant un contenu purulent. L'infiltration augmente progressivement puis s'ouvre, le pus sort et un ulcère se forme à cet endroit, qui guérit progressivement. L'ensemble du processus prend jusqu'à deux semaines. En présence d'une lésion, l'état de santé général ne change pas, mais la fièvre, la faiblesse, les maux de tête et la fatigue augmentent.

La localisation dans le visage, la tête et le cou est considérée comme dangereuse, car une infection par le sang peut pénétrer dans les sinus du cerveau et provoquer une méningite. Pour la prophylaxie, il est impératif de contacter un chirurgien. Si un seul furoncle dans l'aine n'a pas d'incidence sur l'état de santé, il n'est pas nécessaire de faire appel à un spécialiste. S'il y en a beaucoup ou s'ils se produisent fréquemment, il est préférable de consulter un médecin afin d'identifier la cause et de l'éliminer.

Au stade de la maturation, c'est-à-dire avant l'ouverture du nodule, celui-ci est traité deux fois par jour avec de l'alcool et un onguent à base d'ichtyol ou de Levomekol (Levosin) est appliqué. En aucun cas, on ne peut chauffer le site de l'inflammation! Après la décharge de pus, l'ulcère est traité avec des pommades avec des antibiotiques, par exemple, la tétracycline, la lincomycine, etc. Lorsque l'état s'aggrave, plusieurs furoncles, un traitement récurrent, vous devez consulter un médecin. L'ouverture chirurgicale du centre de l'inflammation et le traitement général peuvent être nécessaires.

Saviez-vous qu'un carbuncle est formé lorsque plusieurs furoncles fusionnent? Cette condition nécessite une intervention chirurgicale!

Lorsque l'hydradénite glandes sudoripares sont enflammées. Leur plus grand nombre est dans l'aine et les zones axillaires.

La raison - travailler dans des conditions d'humidité élevée, immunité réduite. Les bactéries qui vivent sur la peau pénètrent dans la glande et s'y multiplient, provoquant l'apparition de symptômes. Les manifestations sont les mêmes que lors de l'ébullition: il se forme un nœud douloureux, d'une taille pouvant atteindre 5 cm, qui s'ouvre par la libération d'un pus blanc épais. Le traitement est similaire. Lors de la formation de plusieurs foyers, lors de leur fusion, la survenue d'inflammations fréquentes montre un intérêt pour le chirurgien.

L'acné vulgaire est une inflammation des glandes sébacées.

Un fait intéressant. Pendant la journée, une personne peut supporter jusqu'à 20 g de sébum.

Les femmes souffrent plus souvent que les hommes. Chez 70% des personnes malades, une exacerbation survient une semaine avant le début de la menstruation: se produit pendant la puberté, sous le stress et une surcharge émotionnelle, et le fait de prendre certains médicaments permet de travailler dans des locaux où l'air est pollué.

L'acné accompagne des maladies des organes génitaux, par exemple les ovaires polykystiques. Il est plus fréquent chez les femmes atteintes d'hirsutisme (pilosité accrue).

Saviez-vous que dans les études cliniques, il n'était pas possible de prouver le lien entre l'acné et la consommation de chocolat et d'aliments gras?

Sous l'influence de ces facteurs de départ dans la glande sébacée, le processus de synthèse du secret est perturbé, il obstrue le passage, une inflammation bactérienne se développe. La maladie se manifeste par l’apparition sur la peau, y compris dans la région inguinale, de divers éléments de l’éruption cutanée (comédons, papules purulentes).

Saviez-vous que la mélanine oxydée donne une couleur noire au comédo?

Habituellement, cela se passe assez bien, seul un défaut esthétique est perturbé, mais il existe des formes dans lesquelles il est impossible de se passer d'une intervention médicale. Le parcours fulminant se caractérise par des éruptions cutanées abondantes et sujettes aux ulcérations. De plus, la température corporelle augmente, inquiète les maux de tête, les malaises. Lorsque des éléments d'acné conglobés se confondent, ils forment des ulcères, des abcès et des kystes.

Saviez-vous que la mélanine oxydée donne une couleur noire au comédo?

Pour réduire les manifestations il faut:

  1. Chaque jour, lavez votre visage avec des gels spéciaux. Pour cela, vous ne pouvez pas utiliser de savon, car il sèche la peau et favorise la formation de l'acné.
  2. Limitez les bains de soleil, car sous l'influence du soleil, la production de sébum augmente.
  3. Le peroxyde de benzoyle, l'acide rétin-asalicylique, le résorcinol aideront à normaliser les glandes sébacées.
  4. Les médicaments antibactériens locaux réduiront le nombre de bactéries sur la peau.

Dans les cas graves, des contraceptifs oraux peuvent être prescrits.

Attention! Prescrire des médicaments contenant des hormones féminines, devrait seulement un médecin!

Infections fongiques dans l'aine

Rubrofitia - une lésion provoquée par un champignon appelé trihofiton rouge (Trichophiton rubrum).

Saviez-vous que ce champignon tire son nom de la formation d'un pigment rouge lors d'un semis sur un support Saburo?

La source d'infection est un malade, la transmission se fait dans un environnement humide et chaud, par exemple dans les piscines, les bains. Facteurs prédisposants: diabète, obésité, immunité réduite, abrasion cutanée au niveau des plis.

Dans la région inguinale apparaissent des zones rouges avec une bordure claire, recouvertes d’écailles blanches sèches de l’épiderme exfolié. A partir d’une peau saine, les lésions sont délimitées par un rouleau constitué de phoques saillants (papules) et de bulles de fluide (vésicules). Les cheveux impliqués dans le processus deviennent faibles, cassants, fragiles. Perturbations faibles démangeaisons Avec la progression de la zone touchée, certaines parties se fondent dans de grands conglomérats.

Le traitement consiste à appliquer des crèmes antifongiques sur les zones touchées: Lamisil, Clotrimazole ou autres. Avec l'inefficacité de l'intérieur prenez des fongicides: griséofulvine, orongique et autres. Cette maladie étant difficile à traiter et devenant souvent chronique, il est préférable de consulter immédiatement un médecin pour trouver la combinaison la plus efficace. La candidose est causée par des champignons appelés Candida albicans. Ils sont très communs dans la nature et sont sur le corps humain sans causer de symptômes. Ils deviennent pathogènes avec une diminution marquée des défenses de l'organisme.

Dans les plis de la peau, y compris dans la zone intime, apparaissent des rougeurs recouvertes de bulles de liquide. Ils éclatent, laissant derrière eux des zones d'érosion. L'épiderme s'exfolie en formant des écailles blanches. Atteint, y compris les organes génitaux - développe une vulvite. Accompagné de démangeaisons sévères. Sur la membrane muqueuse apparaissent de petites pustules et une érosion, une prolifération de fromage s'accumule. Si vous constatez ces symptômes, vous devez contacter votre dermatologue. Le traitement est réalisé en externe avec une pommade à la nystatine ou à l’imidazole. En cas d’inefficacité, le fluconazole et l’itraconazole sont associés au traitement.

Maladies virales

L'herpès génital est causé par le virus de l'herpès simplex de type 1 ou 2 (Herpès simplex), qui est transmis sexuellement.

Symptômes: démangeaisons, douleur de la fièvre, courbatures, troubles de la miction, vésicules à contenu transparent ou purulent dans l'aine, sur la membrane muqueuse des organes génitaux. Les ganglions lymphatiques situés près du site d'inflammation augmentent et deviennent douloureux. La maladie devient rapidement chronique. Le taux de récurrence varie d'une année à l'autre.

Fait: La maladie est très dangereuse pendant la grossesse, car elle affecte le fœtus et provoque des anomalies du développement.

Thérapie: acyclovir, valciclovir. Tilorone, panavir, imunofan est utilisé pour stimuler l’immunité. L'herpès est difficile à traiter et des mesures sérieuses peuvent être nécessaires pour le prévenir, même la plasmaphérèse.

Conseil Lors d'une exacerbation, il est nécessaire de s'abstenir de tout rapport sexuel.

L'agent responsable du molluscum contagiosum est Molitor hominis. Il se transmet par contact et par voie sexuelle.

Un fait intéressant. Le nom de l'anguille ressemblant à la variole est la maladie de Bazin, qui a été touchée par la dépression ombilicale au sommet. La vérole de la vésicule a le même.

Sur la peau du périnée apparaissent des nodules lisses, rose pâle, avec une dépression au sommet, qui contiennent une masse blanche. Dans un cours défavorable, ils se confondent pour former des formes géantes. Avec une diminution de l'immunité, l'éruption se propage dans tout le corps. Le traitement est généralement chirurgical - élimination des éléments de l'éruption. Dans les lésions sévères utilisant des médicaments antiviraux ou des antibiotiques: isoprinosine, interféron.

Maladies sexuellement transmissibles

Ceci est un nom générique pour les maladies sexuellement transmissibles. La syphilis est causée par le Treponema pallidum (Treponema pallidum).

Au premier stade, un chancre solide se forme sur le site d'introduction de la bactérie. Il s’agit d’un ulcère rond et indolore à fond plat. Cela ne pose pas de problème, passe indépendamment après environ un mois, passe parfois inaperçu.

Au deuxième stade, diverses éruptions cutanées apparaissent dans la région périnéale ou dans tout le corps. Celles-ci peuvent être des vésicules, des ulcères, des boutons, des verrues, etc. Une caractéristique est l'absence de démangeaisons et d'inconfort. Ils passent aussi par eux-mêmes. Il peut y avoir plusieurs "vagues" d'exacerbations.

Fait Les deux premières étapes sont contagieuses pour le partenaire sexuel.

Malgré le soulagement des exacerbations qui se produisent sans traitement, la syphilis n’est pas inoffensive. Les changements les plus difficiles commencent aux troisième et quatrième étapes. Le tertiaire se manifeste par la formation de gros nœuds (gomme) à divers endroits. Ils peuvent détruire l'arrière du nez, ulcérer les organes internes et les membranes du cerveau. Le quatrième stade est caractérisé par des lésions neurologiques: tabes dorsales et tabes dorsales. En même temps, la moelle épinière est affectée, les jambes défaillantes, la fonction des organes pelviens est perturbée. Certains chercheurs ont identifié des manifestations mentales de la syphilis (paralysie progressive) au cinquième stade, d'autres l'attribuant au quatrième. Dans cette maladie peut être des hallucinations, des délires, la démence.

Saviez-vous que MA Vubel a souffert de paralysie progressive?

Les deux premiers stades de la syphilis sont faciles à traiter avec des antibiotiques à la pénicilline par voie intramusculaire et intraveineuse. Les autres utilisent une thérapie combinée visant à éliminer les principaux symptômes.

Un fait intéressant. Toutes les phases de la syphilis sont montrées dans le film «Libertine» avec Johnny Depp.

L'agent causal du chancre mou est la bactérie Ducrey-Peters (Haemophilus ducreyi).

Au lieu d'introduction du micro-organisme, une bulle apparaît avec un contenu purulent, qui se transforme ensuite en ulcère douloureux à bords déchiquetés. La sécrétion sanglante-purulente est abondamment sécrétée par l'ulcère, ce qui peut conduire à une auto-infection répétée. Les ganglions lymphatiques et les vaisseaux lymphatiques adjacents s'enflamment et s'épaississent, peuvent s'ulcérer.

Cette maladie est dangereusement de nombreuses complications, allant jusqu'au développement de la gangrène des organes génitaux. Thérapie avec des médicaments à base de tétracycline et des antibiotiques sulfanilamides.

L'acné dans la région génitale peut être à la fois une manifestation de l'acné élémentaire et un symptôme de terribles maladies. Par conséquent, il n'est pas nécessaire de s'auto-traiter, quand une éruption cutanée apparaît, il est préférable de consulter un médecin.

L'acné dans la zone intime - quel type de maladie et comment traiter?

Une acné douloureuse à l'aine peut se former pour plusieurs raisons - du non-respect des règles d'hygiène intime aux maladies infectieuses et parasitaires. Si un bouton sous la peau est unique, le plus souvent, cela indique la présence d'un ébullition, d'une anguille purulente ou d'un kyste de la glande de Bartholin chez la femme. De nombreuses éruptions cutanées sont le résultat d'une irritation après le rasage, d'une réaction allergique, de maladies parasitaires et sexuellement transmissibles.

L'acné apparaît dans l'intimité des femmes et des hommes pour plusieurs raisons principales:

  • manque d'hygiène personnelle;
  • changements dans les niveaux hormonaux pendant la puberté chez les filles et les garçons;
  • les maladies et les perturbations du système endocrinien pendant la ménopause;
  • Blocage des glandes de Bartholin chez les femmes;
  • irritation après le rasage;
  • réaction allergique aux produits d’hygiène intime et générale;
  • les poux du pubis;
  • éruption cutanée à la suite de maladies infectieuses et sexuellement transmissibles (herpès, syphilis et autres).

Irritation après le rasage

Les facteurs déclenchants de l’acné périnéale sont les suivants:

  • linge serré ou vêtements lavant la peau;
  • lésion cutanée au rasage, épilation du bikini ou peignage;
  • humidité ou température élevée;
  • immunité affaiblie;
  • la présence de foyers d'infection dans d'autres parties du corps, le rhume;
  • l'utilisation de lin à partir de tissus synthétiques, ce qui conduit à l'érythème fessier et à l'apparition de petites fissures et blessures.

Le plus souvent, l'acné dans la zone intime résulte d'un blocage des conduits des glandes et de plusieurs types de lésions cutanées:

  • faire bouillir;
  • acné (acné);
  • Kyste de la glande de Bartholin.

Les formations purulentes dans l'aine font très mal, car cette zone subit des charges abrasives constantes lors de la marche. Un abcès ouvert ou un bouton provoque des douleurs lors de la miction et présente un risque d'infection par des bactéries et des virus pathogènes. L'abcès peut être formé à la fois sur les lèvres génitales féminines et sur le pénis d'un homme.

Si les symptômes suivants apparaissent, vous devriez consulter un médecin:

  • l'acné ne disparaît pas dans la semaine;
  • démangeaisons et douleurs sévères au périnée;
  • gonflement des organes génitaux;
  • nombreuses éruptions cutanées rouges avec desquamation de la peau;
  • l'acné a sauté après un rapport sexuel;
  • fièvre et ganglions lymphatiques enflés;
  • apparition de plaies ouvertes ne cicatrisant pas plus de 5 jours.

L'acné qui n'est pas accompagné de sensations douloureuses et les symptômes ci-dessus peut être traité seul à la maison avec l'utilisation d'antiseptiques. Pour le traitement de l'inflammation après le rasage, vous pouvez utiliser des lotions de décoctions d'herbes: camomille, calendula et millepertuis. Si la formation de l'acné est accompagnée des quatrième et cinquième symptômes, il s'agit alors d'une maladie infectieuse, allergique ou sexuellement transmissible qui doit être correctement diagnostiquée et traitée conformément aux instructions du médecin.

Comme dans d'autres parties du corps, des kystes adipeux (lipomes) ou des athéromes (kystes épidermiques) peuvent se former sous la peau des femmes dans la région de l'aine des hommes, à l'extérieur des lèvres, mais dans de rares cas. Le lipome est un joint constitué de tissu adipeux. Ceci est une tumeur bénigne. L'athérome résulte d'un blocage du canal excréteur de la glande sébacée dans le derme ou dans le follicule pileux. Après le blocage, le fer continue de fonctionner et le sébum s'accumule dans la capsule du néoplasme. Parfois, l'athérome et le lipome atteignent des tailles importantes, ce qui cause des inconvénients en marchant.

Le lipome et l'athérome sont des bosses indolores dont la couleur est la même que celle d'une peau saine. Mais avec la pénétration de bactéries pathogènes dans ces formations sous-cutanées, le processus inflammatoire commence, une hyperhémie et une douleur apparaissent. Dans ce cas, vous devez consulter un médecin. Le traitement est réalisé par l'ablation chirurgicale des cônes.

Il existe également des méthodes populaires pour traiter les lipomes et les athéromes. La plupart d'entre eux sont basés sur l'irritation de la peau sur la grosseur dans le but de la résolution de soi-même (dissection). Mais comme les hommes et les femmes ont la peau sensible à l'aine, cela peut entraîner une inflammation supplémentaire des tissus. Si une partie de la capsule d'athérome reste dans la peau, elle se reformera au même endroit. Avec l'apparition de cônes à l'intérieur des lèvres chez les femmes, il est nécessaire de procéder à un diagnostic différencié avec une maladie plus dangereuse - la bartholinite.

La formation d'une ébullition (chirya) dans la zone intime commence par une hyperhémie et une inflammation. Tout d'abord, une petite tache rouge apparaît, qui se développe rapidement. Après 2-3 jours, une tache purulente apparaît au centre du tubercule dense - c'est le cœur de l'ébullition et celle-ci devient très douloureuse. Le bouton devient bleuâtre ou même noir, et le pus s'y accumule progressivement. Ce processus peut être accompagné de fièvre et de faiblesse générale. Il y a un gonflement sur les lèvres ou le pénis, des démangeaisons se produisent. La suppuration des tissus est due à l’ajout d’une infection bactérienne. Staphylococcus aureus (moins communément le streptocoque et les bactéries intestinales) est le microorganisme pathogène le plus souvent à l'origine de l'inflammation et de la nécrose.

L'apparition d'une ébullition se produit sous l'influence de nombreux facteurs:

  • maladies métaboliques, y compris le diabète sucré;
  • l'avitaminose;
  • états d'immunodéficience;
  • les maladies des organes et des systèmes internes, en particulier celles associées à l'agent responsable de la furonculose;
  • autres maladies de la peau (psoriasis, eczéma, neurodermatose);
  • abrasions et coupures mineures sur la peau à l'aine.

L'ébullition mûrie devrait s'ouvrir d'elle-même. Si cela ne se produit pas, le processus inflammatoire augmente et l'infection du sang peut commencer - sepsis. Pour le traitement des furoncles, vous devez d’abord identifier le degré de maturité. S'il n'a pas encore été ouvert, il est traité avec de l'alcool salicylique ou impose une pommade Vishnevsky. Après ouverture, il est étalé avec une solution à 3% de peroxyde d’hydrogène et une pommade au Levomekol. La peau autour de l’ébullition est désinfectée avec de l’alcool borique, salicylique, ammoniaque ou du peroxyde d’hydrogène. Après l'application de la pommade, la zone touchée doit rester ouverte pendant 2-3 heures, car le sous-vêtement absorbera le médicament.

Il est nécessaire d'éliminer complètement le contenu purulent de l'ébullition en le pressant soigneusement avec un coton-tige stérile. La compression s'effectue dans la direction allant de la base de l'ébullition à son sommet. Lorsque l'ébullition n'est pas ouverte, on peut appliquer une pommade d'ichthyol.

Si, en utilisant des méthodes de traitement conservatrices, un ulcère n'est pas autorisé, il est nécessaire de contacter un chirurgien pour le retirer. La procédure est réalisée sous anesthésie locale et la plaie est ensuite traitée avec des agents antiseptiques. Lorsque les symptômes d'intoxication apparaissent, le médecin vous prescrira des antibiotiques systémiques. Pour une guérison plus rapide de l’ébullition, on utilise la physiothérapie - UHF, rayonnement infrarouge.

Bouton blasphématoire dans un lieu intime

Bouton blasphématoire dans un lieu intime

L'acné sous-cutanée douloureuse peut apparaître sur n'importe quelle partie du visage et du corps, y compris la zone intime. Les glandes sébacées enflammées contribuent à l'apparition de phoques douloureux de teintes rouges au contenu purulent.

Gonflement souvent marqué de la peau environnante. L'acné sur une zone aussi délicate du corps mûrit aussi longtemps que sur une autre, livrant à la personne un inconfort et une anxiété importants au sujet de l'innocuité de leur origine.

Causes de l'acné dans un lieu intime

  • Troubles hormonaux - âge de transition, grossesse, ménopause.
  • Manque d'hygiène personnelle.
  • Sous-vêtements synthétiques serrés.
  • Faible immunité, surchauffe, hypothermie.
  • Stress fréquent. mauvaise nutrition.
  • Les effets de l'épilation.
  • Réaction aux médicaments.

Un tel bouton peut indiquer la présence d'autres maladies, souvent très graves.

Auto-traitement

L’acné dans un lieu intime est un phénomène assez courant, mais ils ne sont pas pressés de consulter un médecin qui a un problème aussi délicat, essayant de s’en débarrasser à la maison. Pour le traitement à la maison, vous pouvez utiliser de l'aloès, en collant un morceau de sa feuille avec un pansement et en le laissant toute la nuit.

Le jus d'aloès aide à éliminer le pus et à nettoyer les glandes sébacées enflammées. Dans 3-4 jours d'utilisation, le bouton disparaîtra. Sur un bouton pour la nuit, vous pouvez appliquer la pommade Vishnevsky ou la pommade ichthyol et la fixer avec un pansement. Appliquez la pommade jusqu'à ce que le bouton disparaisse. La maturation de l'acné peut accélérer l'application de l'iode.

Avec une solution d'iode, imbibez un morceau de coton et appliquez-le sur un bouton pendant quelques minutes. La zone enflammée deux fois par jour peut être traitée avec du peroxyde d'hydrogène. Bien aide onguent levomekol, qui devrait être appliqué deux fois par jour. On peut aider la glande sébacée à se débarrasser du pus uniquement lorsque le bouton commence à apparaître, puis à désinfecter complètement cet endroit.

Le point principal dans le traitement - le respect des règles d'hygiène. Du lin synthétique doit être abandonné. Pour des raisons d'hygiène intime, utilisez du savon ordinaire pour bébé ou des produits spéciaux, n'épilez pas les cheveux au rasoir, mais avec une crème épilation spéciale, et prenez des immunomodulateurs et des vitamines pour renforcer le système immunitaire. Vous ne devez pas vous prescrire d'antibiotiques vous-même, seul un médecin peut déterminer la nécessité de les utiliser.

Faire appel à un spécialiste

Si l'auto-traitement ne donne pas de résultats positifs pendant plus d'une semaine, c'est une véritable raison d'aller chez un gynécologue ou un dermatovéréologue. Un spécialiste qualifié vous prescrira un certain nombre d'études, puis établira un diagnostic et prescrira le traitement approprié.

Si vous consultez un médecin tardivement, la maladie peut commencer, ce qui causera beaucoup de problèmes et retardera le processus de guérison pour une période indéterminée.

Enregistrements de navigation

Pimple dans un endroit intime. Causes d'occurrence.

Cet article traitera du problème de l'acné intime ou du bouton purulent dans un lieu intime.

Trouver un bouton dans un endroit aussi intime que l'aine, au cas où, vous devriez demander conseil au sujet du "bonheur tombé" des spécialistes des maladies de la peau. L’origine de l’acné a peut-être une "nature" inoffensive, mais il n’est pas exclu que ce soit un signe alarmant que le corps est gravement touché par une maladie grave.

Qu'est-ce qui cause l'acné dans les endroits intimes?

Les causes les plus courantes de formation de boutons dans les endroits intimes sont les suivantes:

  • déséquilibre hormonal, concomitant pendant l’âge de transition, et causé par la ménopause et la grossesse;
  • "Effets secondaires" de l'épilation - inflammation de la peau, "poils incarnés";
  • non-respect du régime alimentaire et effets négatifs de situations stressantes excessives dans la vie;
  • l’accumulation dans l’aine de "eaux usées" et, par conséquent, la création de conditions favorables à la reproduction des bactéries dues, par exemple, à la réticence à visiter de nouveau la cabine de douche;
  • allergie après avoir pris des médicaments;
  • difficulté à respirer la peau à cause de sous-vêtements serrés;
  • manifestation d'infections sexuellement transmissibles.

Acné non alarmante dans la zone intime

Parfois, l'acné est confondue avec les follicules pileux - des points blancs de structure dense. Ces "objets" naturels de la croissance future des cheveux ne méritent pas d’être étudiés de près ni préoccupés.

De même, les glandes acnéiques sont parfois confondues avec l'acné, qui confond avec leur apparence hypertrophiée dans les zones intimes, où la peau est beaucoup plus fine par rapport à d'autres parties de la peau. Par conséquent, les glandes se détachent fortement et "attirent le regard".

Si ces "innocents" acné encore "interfèrent avec la vie", alors il est nécessaire de s'en débarrasser à l'aide d'un traitement antibactérien, d'hygiène et de prendre les vitamines appropriées. L'essentiel est de ne pas presser les boutons intimes!

La production d'inflammation des glandes sébacées - des abcès denses, avec une variation de couleur allant du rouge clair au foncé, est traitée avec des méthodes plutôt simples. Vous devez d'abord nettoyer la zone adverse de la peau avec une solution d'eau et du savon, laisser sécher la peau, puis procéder selon l'une des procédures suivantes:

  1. Le jus d'aloès a la capacité de guérir les formations purulentes dans les 3-4 jours. La feuille ouverte d'une plante est attachée pour ce terme à un site problématique un plâtre. Le résultat ne sera pas long. Bientôt, la peau, sous les effets cicatrisants de l'aloès, se débarrassera de l'abcès agaçant et se rétablira complètement.
  2. Le peroxyde d'hydrogène et l'onguent de Levomekol sont un excellent moyen de se débarrasser des abcès. Il est nécessaire de traiter un bouton avec l'un de ces composés deux fois par jour jusqu'à ce qu'il disparaisse complètement. Les onguents Vishnevsky et ichthyol s’acquittent efficacement de la tâche. En règle générale, ils sont appliqués du jour au lendemain.
  3. L'iode contribue à la maturation intensive de l'abcès. Pour ce faire, on applique du coton imbibé d'iode sur le bouton pendant 5 à 10 minutes.

Kystes de graisse

Les kystes graisseux ont l’apparence de petites bosses sous la peau, généralement blanches. Leur apparition est due à un blocage des glandes sébacées avec des excroissances cutanées. En conséquence, la consistance grasse est obligée de s'accumuler et de se durcir, formant des bosses solides. Les kystes ne causent pas d’inconfort associé à la douleur, ils sont enlevés à la suite d’une intervention chirurgicale courte et sans complications.

Maladies sexuellement transmissibles

Le triomphe de la "liberté sexuelle", commencé il y a un quart de siècle, a entraîné la propagation intense de maladies vénériennes. De plus, malgré les nombreuses infections déjà présentes dans le corps par le biais de relations sexuelles, le nombre de cas d'infection augmente chaque jour.

Pubis, périnée, lèvres - ces endroits intimes couverts d'acné, en tant qu'indicateurs d'infection possible par une infection similaire. Si l'acné s'accompagne également de fièvre, d'inflammation des ganglions lymphatiques de l'aine, de brûlures et de démangeaisons dans la région génitale, il vaut la peine de «donner l'alarme» et, sans plus attendre, consulter un vénéréologue.

La syphilis est l’une des maladies sexuellement transmissibles les plus graves, «ramassée», ce qui est possible aussi bien pendant les rapports sexuels que pour la vie quotidienne innocente.

Le danger de la syphilis réside dans la manifestation de ses signes, par exemple des abcès et des ulcères sur les muqueuses, les lèvres génitales (peut-être autour de l'anus), un mois et demi après l'infection. Par conséquent, la première fois, vous ne pouvez même pas soupçonner une infection par la syphilis, ce qui de plus, sans traitement au début, conduit à une exacerbation de la maladie. Les maux de gorge, la faiblesse, les fluctuations de température, l'acné et les ulcères purulents susmentionnés "attaquent" de plus en plus le corps.

La lutte contre la syphilis est un antibiotique. La durée du traitement dépend de la "négligence" d'une maladie infectieuse.

L'herpès génital

Plus rapidement, comparés à la syphilis, on retrouve les symptômes d'un autre représentant de la «famille» des maladies sexuellement transmissibles - l'herpès génital. Les caractéristiques "éruption cutanée" sur les parties génitales et le pubis apparaissent après la défaite de "l'infection" dans la semaine. En plus des endroits intimes, de telles formations de bulles se trouvent sur les lèvres (le fameux «froid»).

Les cloques provoquent des démangeaisons, des brûlures et un gonflement de la peau. Leur consistance interne d'origine purulente est tôt ou tard éliminée - en même temps, l'ampoule se transforme en ulcère qui, avec le temps, "se dessèche" et guérit.

L'exacerbation de l'herpès génital peut être causée par des facteurs tels que le rhume, la tension nerveuse et la grossesse.

Cette maladie n'est supprimée que par les antiviraux. Débarrassez-vous à jamais de ce fléau des personnes souffrant régulièrement d'herpès, sans avoir à prendre de médicaments.

Kyste de Bartholin

Des problèmes de fonctionnement normal du canal excréteur peuvent entraîner la formation d'un kyste de la glande de Bartholin. Ne pouvant pas sortir du corps de la manière habituelle, le liquide de la glande s'accumule sous la surface de la peau et se durcit. De telles bosses peuvent être très dérangeantes et peu pratiques pour avoir des relations sexuelles et marcher si le kyste est gravement enflammé ou si la glande a été infectée. Les infections à E. coli, à staphylocoques, à gonocoques ou à chlamydia deviennent les causes de la maladie.

Lorsqu'une maladie infectieuse de la bartholinite, les petites lèvres dans la région du kyste en émergence se gonfle considérablement, il y a une augmentation de la température corporelle et de la douleur.

Le traitement d'un kyste est accompagné d'antibiotiques et se fait en installant un cathéter de Word sur un point sensible, ou en utilisant une procédure de marsupilisation.

Sang sucer des parasites (poux du pubis)

Les poux du pubis "s'installent" en règle générale dans les cheveux recouvrant la région génitale. Il n'est également pas exclu et la capture de leurs "territoires" aux aisselles, aux sourcils et aux cils. La transition des poux vers les "nouvelles victimes" se produit souvent pendant l'intimité, mais l'infection est possible sans elle. Les insectes sucent le sang, irritant la peau, causant la gale et la formation de l'acné.

Les méthodes de lutte consistent à éliminer le "fourrage" du poil du parasite ou à le traiter avec des moyens spéciaux, puis à rincer soigneusement les zones infectées.

Molluscum contagiosum

Les symptômes de la maladie contaminée par les mollusques sont des formes inhabituelles d’acné. Ils ressemblent à des cônes roses solides avec une texture de caillé à l'intérieur. "L'infection" est transmise par le ménage et sexuellement.

En l'absence de problèmes avec le système immunitaire, l'acné finit par disparaître naturellement. Si le corps ne parvient pas à surmonter lui-même la maladie, les experts peuvent alors prescrire un traitement médicamenteux ou intervenir de manière opérationnelle.

Il y avait un bouton dans un endroit intime: que faire?

L’apparition d’acné dans les zones intimes ne doit pas être sous-estimée, car elle peut être le signe d’une maladie infectieuse. Et même si ce n'est pas le cas, et que vous êtes absolument en bonne santé, un bouton à l'aine et aux organes génitaux, en tout cas, cause beaucoup d'inconvénients, à la fois esthétiques et moraux. Nous devons essayer de faire la distinction entre l'acné "dangereux" et "inoffensif", et en cas de soupçon du premier - voir un médecin.

Photo - 1 L'acné dans les lieux intimes peut être le signe d'une maladie infectieuse

Déterminer les types d'acné dans un lieu intime

L'acné noire est un blocage banal des glandes sébacées, situé dans la bouche des follicules pileux, de la graisse, des cellules épithéliales mortes, du secret des glandes sudoripares, etc. Ils ne présentent aucun danger, mais s’ils apparaissent en grand nombre, il convient de s’inquiéter du fait que l’aine et les organes génitaux ne sont pas le lieu d’une activité accrue des glandes sébacées.

L'acné blanche dans l'aine et dans l'intimité est le résultat d'une mauvaise hygiène: les cellules mortes de la peau ne sont pas exfoliées et ne bouchent pas les pores. Parfois, les mêmes phénomènes sont associés à des troubles métaboliques, puis l’acné blanche est présente sur diverses parties du corps, en plus des lieux intimes - sur le dos, dans la zone décolleté et sur le visage.

Photos - 2 L'acné blanche est le résultat d'une mauvaise hygiène.

L'acné rouge dense se produit lorsque les canaux obstrués des glandes sébacées deviennent enflammés à la suite d'une infection. En aucun cas, une telle acné ne peut être évacuée et il est préférable de ne pas y toucher du tout. Le bouton douloureux rouge devrait "mûrir" avec la formation de pus et le vidage de soi.

Si l'acné rouge est liquide, il est utile de penser à la présence du deuxième type d'herpès. C'est une maladie virale qui affecte les organes génitaux. Il y a des éruptions aqueuses, qui éclatent par la suite, des ulcères se forment. De tels boutons sur les parties génitales sont extrêmement désagréables et non esthétiques, et pendant la période d'exacerbation, l'herpès est contagieux. C'est pourquoi quand il est détecté, vous devriez certainement consulter un médecin.

Voir aussi: Causes de l'acné sur le menton chez les hommes et les femmes

L'acné purulente des patients indique une prise en charge inadéquate de la zone des lieux intimes.

En outre, ces éruptions cutanées peuvent être causées par une dépilation inexacte, généralement avec un rasoir. La peau est endommagée pendant le rasage, les cheveux ne sont pas coupés à cet angle et ces deux facteurs provoquent une nouvelle réorientation de la croissance des cheveux dans une autre direction - des cheveux dits «incarnés» se forment. Ce processus en soi est douloureux pour la peau, et si l’infection du pus est ajoutée, elle ne peut être évitée. Ce qu'il faut faire: essayer d'extraire le pus à l'aide de jus d'aloès, de pommade d'ichthyol, de pommade de Vichnevski. N'essayez pas de presser un bouton, cela pourrait aggraver l'inflammation, le propager dans des zones plus étendues et constituer la pire option - la septicémie et même la mort. Si le bouton devient de plus en plus douloureux, la vidange de pus ne se produit pas et un point noir ou brun apparaît au centre du bouton - consultez un médecin pour écarter le risque de faire bouillir. Lors de la confirmation du diagnostic, une intervention chirurgicale sera nécessaire.

Photos - 3 N'essayez pas de presser un bouton, cela provoquerait une inflammation accrue

L'acné dans la zone intime n'est pas rare et n'est généralement associé à aucune maladie grave. Avec des soins appropriés, le respect des règles d’hygiène générale et intime, le contrôle de l’absence de grattage et de la réduction de l’acné, il disparaîtra rapidement.

Pourquoi l'acné apparaît-il dans la zone intime?

Les causes de l'acné dans la zone intime autant que les causes de l'acné en général, même si elle a ses propres spécificités.

Photos - 4 Causes de l'acné dans la zone intime beaucoup

  • Une hygiène inadéquate conduit à un blocage des glandes sébacées avec des cellules épithéliales mortes, mais non éliminées, ainsi que des sécrétions cutanées et de la saleté. Tout cela contribue à la formation de l'acné.
  • Une hygiène excessive entraîne le dessèchement de la peau, sa fissuration, réduisant ainsi l’immunité locale et la vulnérabilité aux infections.

Voir aussi: Masques pour l'acné à la maison

Photo - 5 Les sous-vêtements synthétiques Close sont l’une des causes de l’acné.

  • Sous-vêtements synthétiques étroits pour femmes - utilisation de tampons et de tampons inappropriés.
  • Les infections transmises, y compris les infections respiratoires, affaiblissent temporairement le système immunitaire et peuvent causer l’acné.
  • Les maladies vénériennes peuvent se manifester par des éruptions cutanées.
  • Autres maladies non incluses dans la liste des maladies sexuellement transmissibles: Bartholinite, molluscum contagiosum, pédiculose, etc.
  • L'herpès du second type provoque une acné aqueuse sur et autour des organes génitaux.

Photos - 6 boutons après le rasage sont l'option la plus commune

  • Épilation négligente causant des poils incarnés. Après le rasage, les boutons sont l’acné la plus courante dans un cadre intime. La peau du pubis et de l'aine est sensible à la nature. Cachée constamment sous ses vêtements, elle réagit plus vivement aux irritants.
  • Problèmes avec le système endocrinien, y compris les hormones sexuelles.

Séparément, il convient de noter que l'acné sur un lieu intime pendant la grossesse est le plus souvent associée à des perturbations hormonales, mais pour des raisons évidentes, la consultation d'un gynécologue est nécessaire.

Si vous avez pressé un bouton et que la peau qui s’ensuit est fortement rougie, enflammée, démangeaisons, que la température de votre corps a augmenté et que vous ne vous sentez pas bien, contactez immédiatement votre médecin.

Photo 7 L'acné sur un lieu intime pendant la grossesse est le plus souvent associé à des perturbations hormonales

Comment se débarrasser de l'acné dans un lieu intime

En tant que règles préventives générales, vous pouvez énumérer:

  • Porter du lin à partir de tissus naturels.

Photos - 8 La prise de vitamines et de décoctions toniques aidera à se débarrasser de l'acné

  • Réception de vitamines, décoctions fortifiantes, préparations immunostimulantes.
  • Cesser les mauvaises habitudes: fumer et abus d’alcool.
  • La mise en place de lieux intimes d'hygiène normale.
  • Prendre des antihistaminiques lorsque de larges zones de rougeurs apparaissent.
  • Lubrification de l'acné avec de la teinture à base d'alcool de calendula, une solution d'alcool furatsilin, du jus d'aloès ou une pommade d'ichtyol pour extraire le pus.

Photos - 9 La lubrification de l'acné avec de la teinture alcoolisée au calendula aidera à résoudre le problème

Le principal objectif poursuivi dans la lutte contre l'acné dans les endroits intimes est de renforcer le système immunitaire et de se débarrasser des facteurs comportementaux provocateurs tels qu'une mauvaise hygiène, etc.

Le traitement médicamenteux si l'éruption est causée par une maladie doit être déterminé par un médecin.

Nous vous recommandons également de regarder une vidéo utile:

Pommade Ichthyol de wen: son fonctionnement et l'efficacité avec laquelle il aide à s'en débarrasser

Pourquoi des boutons apparaissent-ils sur la tête: traitements efficaces et recommandations générales