Que faire avec l'acné chez les femmes dans un lieu intime

Le sexe fait partie intégrante de la vie d'une femme. C'est un gage de sa santé psychologique et physique. Il est important pour une femme de se sentir sexy et désirable, car de nombreux efforts et de l'argent sont consacrés à l'amélioration de l'apparence. Mais le corps pose parfois des problèmes de nature esthétique, qui gâchent l'humeur et vous font penser à la santé. Nous parlons de l'acné, qui est préférable à la dislocation habituelle (visage, dos, poitrine), d'autres territoires - des lieux intimes. Que faire si le bouton sur les lèvres génitales ou le pubis a sauté? Organiser un scandale entre conjoints, consulter un gynécologue ou oublier de traiter les éruptions cutanées au vert? Pourraient-ils être dus à des maladies graves?

Types de lésions sur les organes génitaux

Dans la zone désignée peut apparaître une variété d'éruptions cutanées. De par leur apparence et leur emplacement, le gynécologue établit un diagnostic principal puis envoie le patient à un autre test.

  • Les glandes sébacées se trouvent sur les grandes lèvres, ainsi que sur d’autres parties du corps, à l’exception des pieds et des paumes. Par conséquent, sur cette partie de l'enregistrement, de l'acné blanche et des points noirs familiers à tous peuvent apparaître.
  • Ils ne se produisent pas sur les membranes muqueuses, car toute éruption cutanée à la veille du vagin et sur le clitoris, probablement causée par des infections. Ils sont provoqués par des champignons, des bactéries ou des virus. Ils ont également un aspect différent, en fonction de la raison qui les a motivés. Il s'agit d'une éruption cutanée rouge et de petits boutons aqueux, ainsi que d'ulcères ou de formations internes et de nodules.
  • Comédons, acné, ou bosses rouges sont souvent vus sur la partie pubienne.
  • À l'intérieur des grandes lèvres, des glandes spéciales vivent et travaillent pour fournir de l'humidité au vagin. Lorsqu'ils sont enflammés, une éducation sous-cutanée est ressentie à l'intérieur du repli, semblable à un bouton dur.
  • Les petites lèvres sont constamment en contact avec les sécrétions vaginales. Par conséquent, lorsque leur composition et leur qualité changent, elles se recouvrent d'une éruption cutanée et de croûtes de l'intérieur.

L'apparition de lésions dans des endroits intimes gynécologue en dit long. Parfois, si un bouton apparaît dans l'aine, les femmes retardent le plus possible la visite chez le médecin, craignant des questions inconfortables et craignant un diagnostic.

Causes de

Classiquement, nous divisons toute la variété des facteurs en deux catégories en fonction de la première pensée, qui visite le beau sexe, lors de la détection d'éruptions cutanées suspectes dans un lieu intime: dangereux ou non.
Dans des conditions idéales sur les organes génitaux externes, il ne devrait y avoir ni boutons, ni nodules ni bulles. Mais malgré cela, signalons quelques cas où les éruptions cutanées ne font aucun mal à leur maîtresse «heureuse»:

  • Acné résultant d'une dépilation inappropriée. Vous pouvez préférer n’importe quelle méthode d’épilation dans la zone du bikini: rasoir, cire, laser. Mais chaque technique nécessite de suivre les règles dont la violation entraîne des réactions dermatologiques. Les poils incarnés ressemblent à des taches rouges, généralement indolores. L'irritation se manifeste par des démangeaisons, des rougeurs et de petits boutons. Les coupures et autres lésions cutanées peuvent s'infecter, provoquant une éruption cutanée d'abcès douloureux et enflammés dans la zone en discussion.
  • Sous-vêtements serrés. Si vous enlevez la culotte après un certain temps d'utilisation, trouvez des rayures rouges sur les coutures des cuisses, des fesses et des organes génitaux - jetez-les, quelle que soit leur beauté. Les endroits où les points de suture touchent le corps sont sujets à une irritation. Ce traumatisme supplémentaire crée des micro-protéines et des égratignures dans un endroit intime, ce qui provoque l'apparition d'une acné purulente lors de son infection.
  • Les réactions allergiques provoquent une éruption rouge qui peut provoquer des démangeaisons, une desquamation. Il se manifeste par la qualité du linge, des antibiotiques et autres médicaments, des détergents ou des produits de rinçage, des produits d’hygiène intime, des préservatifs ou des tampons. Il est important de ne pas gratter la zone de l'éruption pour éviter l'infection. Si vous ne savez pas à quoi sert une allergie, retirez immédiatement tous les facteurs irritants et remettez-les en place un par un.
  • Les phoques bolus rouges deviennent parfois le résultat d'une hypothermie. Les follicules pileux s'enflamment et causent un inconfort à la femme. Ces éruptions cutanées passent par eux-mêmes.
  • Chez un enfant, une petite acné blanche sous-cutanée peut apparaître sur le pubis pendant la période de germination des cheveux. Pour faire avec de telles éruptions cutanées n'ont besoin de rien. Il est important d'expliquer à la fille ce qui se passe dans son corps, de transmettre patiemment toutes les règles d'hygiène personnelle et de l'informer des changements à venir. Des photos sur Internet viendront à la rescousse, si certains moments sont difficiles à expliquer avec des mots.

Le reste de l'éruption, apparu sur des lieux intimes, il est préférable de montrer au gynécologue, car ils peuvent signaler des problèmes du système génito-urinaire ou de l'organisme dans son ensemble.

  • Une dispersion de petites bulles aqueuses dans la zone du bikini peut signaler l'activation du virus de l'herpès dans le corps. De telles éruptions sont généralement faciles à identifier. Avant leur apparition, l'emplacement du futur emplacement démange beaucoup, puis devient rouge, puis des éruptions cutanées apparaissent, augmentant et comme éclatantes. La peau qui les entoure est enflammée, œdémateuse, les boutons eux-mêmes sont douloureux. Le troisième jour, les bulles ont éclaté, laissant des plaies à peine blessées et recouvertes de croûtes. Ceux qui connaissent le virus de l’herpès depuis longtemps comprennent parfaitement le début d’une rechute et gardent le contact avec l’acyclovir. Les boutons peuvent apparaître sur n’importe quelle partie des organes génitaux - du pubis au clitoris et aux muqueuses.
  • Acné purulente, profonde ou superficielle, grande ou petite, apparaissant sur n’importe quelle partie des organes génitaux. De telles éruptions peuvent parler de maladies sexuellement transmissibles. Il est strictement interdit de presser du pus! Ces abcès sont importants pour montrer au médecin dès que possible, et avant cela, exclure le sexe.
  • Des nodules sous la peau à l'intérieur des petites lèvres peuvent indiquer qu'il s'agit d'une vulvite. En raison du contact constant avec les pertes vaginales, cette zone de la zone intime est sujette aux éruptions cutanées. Les petites lèvres ont aussi des glandes sébacées qui, dans un environnement humide et sous l’influence de micro-organismes vivant dans le vagin, sont parfois enflammées.
  • Grand acné, rempli de liquide jaunâtre, douloureux, avec un bord rouge. C'est le résultat de l'activité du staphylocoque. Ces boutons sont situés partout: sur les lèvres, le pubis, le clitoris. Vous ne pouvez en aucun cas presser, car leur contenu est très contagieux. Le staphylocoque devient la cause des furoncles, qui sont eux-mêmes douloureux et qui, dans un endroit aussi tendre que le pisyoulya, empêchent de mener une vie naturelle, de marcher, d'avoir des relations sexuelles.
  • La présence ou la diffusion de petites éruptions cutanées denses et pointues dans un lieu intime et dans la partie pubienne indique la présence de papillomavirus humain. Ils ne font pas mal, ne piquent pas et ne causent aucun inconfort. Mais enclin à augmenter, car vous ne pouvez pas les laisser sans attention.
  • L'acné interne, dure et indolore sur les zones pileuses invisibles, mais clairement palpables lors de la palpation, peut être un kyste du follicule pileux. Lorsqu'ils sont gros et qu'ils génèrent un inconfort, ils sont excisés chirurgicalement.

Quand il est important de voir un médecin

Une visite supplémentaire chez le gynécologue ne fera de mal à aucune femme. Par conséquent, même si votre bouton ou l’autre, comme vous pensez, est un problème stupide et qu’il ne vaut pas la peine de distraire le médecin d’un véritable travail, rappelez-vous que votre mauvaise santé vous apportera des difficultés.
N'oubliez pas qu'il est nécessaire de consulter sans tarder le médecin pour savoir comment se débarrasser de l'acné à la maison en découvrant les symptômes suivants:

  1. Les formations dans un lieu intime sont apparues après une nuit aléatoire avec une nouvelle personne. La présence d'un préservatif n'exclut pas la possibilité d'une maladie en cas de contact bucco-génital ou de manipulation négligente des mains;
  2. En plus des boutons inesthétiques dans la zone du bikini, vous vous inquiétez d’autres symptômes: fièvre, faiblesse, gonflement et inconfort lorsque vous urinez;
  3. Les boutons causent beaucoup de démangeaisons, éclatent, sont blessés et de nouveaux apparaissent, la région qui les entoure fait mal;
  4. Les éruptions cutanées purulentes ne se dessèchent pas et ne disparaissent pas en une semaine;
  5. Des problèmes similaires sont apparus avec votre partenaire sexuel.

Mesures de prévention et principes de traitement des lésions des organes génitaux

Il semble à tout le monde que les règles de soin des organes sexuels et une vie sexuelle saine soient connues et qu'il est inutile de les répéter une fois de plus. Mais le flux de patients vers le bureau de gynécologie ne s'amenuise pas, ce qui signifie que le problème n'est pas entièrement couvert.
Pour maintenir une vie sexuelle saine et une fonction de reproduction saine, suivez ces règles:

  • Gardez les endroits intimes propres. Rincer tous les jours et correctement. Procurez-vous un outil spécial et jetez le savon habituel - il sèche la muqueuse. Les gels intimes ne choisissent pas de saveurs et de couleurs vives.
  • Limiter un partenaire sexuel dans la période actuelle.
  • Choisissez le lin naturel de la bonne taille. Il est préférable que les modèles soient sans couture dans le dos, entre les fesses. Thongs - mal pour la santé des femmes. Et pourtant ce n'est pas toujours beau.
  • Approche responsable du choix de la lessive et du rinçage. Si vous êtes sujet à des réactions allergiques, il est préférable de refuser le produit de rinçage et de préférer la poudre au rein pour éviter les allergies de la chatte et de l’aine.
  • À la maison, n'épilez des lieux intimes qu'avec une machine à lames tranchantes. Dans la zone décrite, ils sont plus susceptibles d'être endommagés que d'être plus bêtes. Traitez la zone du bikini avec des agents adoucissants spéciaux pour l'épiderme avant l'épilation et apaisants après. Préférant l'épilation dans les salons de beauté, trouvez un maître qui a fait ses preuves et qui possède les permis appropriés.
  • Jeter les tablettes ou les changer toutes les quatre heures. La même chose s'applique aux joints d'étanchéité utilisés pendant la menstruation.
  • Ne vous asseyez pas sur des surfaces froides pour éviter les éruptions catarrhales dans la zone décrite.
  • Augmenter l'immunité. Une alimentation saine, de l'eau potable, un bon sommeil et l'activité physique sont la clé d'un système immunitaire fort. Et c'est une barrière protectrice entre le corps et le monde extérieur, pleine de virus, de bactéries et de champignons.
  • Rendez-vous chez votre gynécologue au moins une fois par an. Et l'intervalle entre les examens préventifs devrait être plus court qu'une femme plus âgée.

Si le bouton a encore sauté, mais que vous ne voyez toujours pas la nécessité de consulter un médecin, chez vous, il est permis de cautériser des abcès simples dans l'intime avec de la verdure, de l'alcool, un crayon cosmétique avec de l'huile de théier. Si le choix est tombé sur le petit vert, alors portez des sous-vêtements ce n’est pas dommage, car ils seront peints. Manipulez soigneusement ces agents sur le clitoris et les muqueuses.
Pour les filles qui sont habituées aux éruptions cutanées d'herpès dans un lieu intime, il est important de garder une pommade à l'acyclovir sous la main et de ne pas décoller les croûtes formées après les éruptions cutanées.
L'acné catarrhale, résultant de l'hypothermie, peut être lubrifié avec des pommades anti-inflammatoires et ne chauffe pas les lotions provenant de la décoction à base de plantes. Si de tels boutons apparaissent chez une fille, il est préférable de ne pas se demander s'ils peuvent être dangereux, mais de les montrer au médecin.

Il y avait un bouton dans un endroit intime: que faire?

L’apparition d’acné dans les zones intimes ne doit pas être sous-estimée, car elle peut être le signe d’une maladie infectieuse. Et même si ce n'est pas le cas, et que vous êtes absolument en bonne santé, un bouton à l'aine et aux organes génitaux, en tout cas, cause beaucoup d'inconvénients, à la fois esthétiques et moraux. Nous devons essayer de faire la distinction entre l'acné "dangereux" et "inoffensif", et en cas de soupçon du premier - voir un médecin.

Déterminer les types d'acné dans un lieu intime

L'acné noire est un blocage banal des glandes sébacées, situé dans la bouche des follicules pileux, de la graisse, des cellules épithéliales mortes, du secret des glandes sudoripares, etc. Ils ne présentent aucun danger, mais s’ils apparaissent en grand nombre, il convient de s’inquiéter du fait que l’aine et les organes génitaux ne sont pas le lieu d’une activité accrue des glandes sébacées.

L'acné blanche dans l'aine et dans l'intimité est le résultat d'une mauvaise hygiène: les cellules mortes de la peau ne sont pas exfoliées et ne bouchent pas les pores. Parfois, les mêmes phénomènes sont associés à des troubles métaboliques, puis l’acné blanche est présente sur diverses parties du corps, en plus des lieux intimes - sur le dos, dans la zone décolleté et sur le visage.

L'acné rouge dense se produit lorsque les canaux obstrués des glandes sébacées deviennent enflammés à la suite d'une infection. En aucun cas, une telle acné ne peut être évacuée et il est préférable de ne pas y toucher du tout. Le bouton douloureux rouge devrait "mûrir" avec la formation de pus et le vidage de soi.

Si l'acné rouge est liquide, il est utile de penser à la présence du deuxième type d'herpès. C'est une maladie virale qui affecte les organes génitaux. Il y a des éruptions aqueuses, qui éclatent par la suite, des ulcères se forment. De tels boutons sur les parties génitales sont extrêmement désagréables et non esthétiques, et pendant la période d'exacerbation, l'herpès est contagieux. C'est pourquoi quand il est détecté, vous devriez certainement consulter un médecin.

L'acné purulente des patients indique une prise en charge inadéquate de la zone des lieux intimes.

En outre, ces éruptions cutanées peuvent être causées par une dépilation inexacte, généralement avec un rasoir. La peau est endommagée pendant le rasage, les cheveux ne sont pas coupés à cet angle et ces deux facteurs provoquent une nouvelle réorientation de la croissance des cheveux dans une autre direction - des cheveux dits «incarnés» se forment. Ce processus en soi est douloureux pour la peau, et si l’infection du pus est ajoutée, elle ne peut être évitée. Ce qu'il faut faire: essayer d'extraire le pus à l'aide de jus d'aloès, de pommade d'ichthyol, de pommade de Vichnevski. N'essayez pas de presser un bouton, cela pourrait aggraver l'inflammation, le propager dans des zones plus étendues et constituer la pire option - la septicémie et même la mort. Si le bouton devient de plus en plus douloureux, la vidange de pus ne se produit pas et un point noir ou brun apparaît au centre du bouton - consultez un médecin pour écarter le risque de faire bouillir. Lors de la confirmation du diagnostic, une intervention chirurgicale sera nécessaire.

L'acné dans la zone intime n'est pas rare et n'est généralement associé à aucune maladie grave. Avec des soins appropriés, le respect des règles d’hygiène générale et intime, le contrôle de l’absence de grattage et de la réduction de l’acné, il disparaîtra rapidement.

Pourquoi l'acné apparaît-il dans la zone intime?

Les causes de l'acné dans la zone intime autant que les causes de l'acné en général, même si elle a ses propres spécificités.

Photos - 4 Causes de l'acné dans la zone intime beaucoup

  • Une hygiène inadéquate conduit à un blocage des glandes sébacées avec des cellules épithéliales mortes, mais non éliminées, ainsi que des sécrétions cutanées et de la saleté. Tout cela contribue à la formation de l'acné.
  • Une hygiène excessive entraîne le dessèchement de la peau, sa fissuration, réduisant ainsi l’immunité locale et la vulnérabilité aux infections.
Photo - 5 Les sous-vêtements synthétiques Close sont l’une des causes de l’acné.
  • Sous-vêtements synthétiques étroits pour femmes - utilisation de tampons et de tampons inappropriés.
  • Les infections transmises, y compris les infections respiratoires, affaiblissent temporairement le système immunitaire et peuvent causer l’acné.
  • Les maladies vénériennes peuvent se manifester par des éruptions cutanées.
  • Autres maladies non incluses dans la liste des maladies sexuellement transmissibles: Bartholinite, molluscum contagiosum, pédiculose, etc.
  • L'herpès du second type provoque une acné aqueuse sur et autour des organes génitaux.
Photos - 6 boutons après le rasage sont l'option la plus commune
  • Épilation négligente causant des poils incarnés. Après le rasage, les boutons sont l’acné la plus courante dans un cadre intime. La peau du pubis et de l'aine est sensible à la nature. Cachée constamment sous ses vêtements, elle réagit plus vivement aux irritants.
  • Problèmes avec le système endocrinien, y compris les hormones sexuelles.

Séparément, il convient de noter que l'acné sur un lieu intime pendant la grossesse est le plus souvent associée à des perturbations hormonales, mais pour des raisons évidentes, la consultation d'un gynécologue est nécessaire.

Si vous avez pressé un bouton et que la peau qui s’ensuit est fortement rougie, enflammée, démangeaisons, que la température de votre corps a augmenté et que vous ne vous sentez pas bien, contactez immédiatement votre médecin.

Photo 7 L'acné sur un lieu intime pendant la grossesse est le plus souvent associé à des perturbations hormonales

Comment se débarrasser de l'acné dans un lieu intime

En tant que règles préventives générales, vous pouvez énumérer:

  • Porter du lin à partir de tissus naturels.

Le principal objectif poursuivi dans la lutte contre l'acné dans les endroits intimes est de renforcer le système immunitaire et de se débarrasser des facteurs comportementaux provocateurs tels qu'une mauvaise hygiène, etc.

Le traitement médicamenteux si l'éruption est causée par une maladie doit être déterminé par un médecin.

Nous vous recommandons également de regarder une vidéo utile:

Bouton purulent dans un lieu intime - une raison pour demander une aide médicale d'urgence

Ayant trouvé un bouton purulent dans un endroit intime, une personne tombe immédiatement dans la panique. Bien sûr, vous devez contacter un spécialiste, mais pas toujours aussi effrayant. L’inflammation peut être causée par l’hypothermie banale de la zone pubienne, mais il est nécessaire d’exclure la possibilité d’une maladie grave.

Pourquoi un bouton peut-il se produire dans un lieu intime?

Pour savoir comment agir quand une telle maladie apparaît, vous devez connaître la raison de son apparition.

L'acné est le plus souvent causée par:

  • Déséquilibre hormonal chez les femmes - ménopause concomitante, grossesse, âge de transition chez les adolescentes;
  • "Effets secondaires" de l'épilation, inflammation de la peau, poils incarnés;
  • Non-respect du régime alimentaire, les effets négatifs du stress;
  • Mauvaise hygiène corporelle (il existe des conditions favorables à la reproduction des microbes);
  • Les allergies aux médicaments;
  • Sous-vêtements serrés;
  • Manifestations de maladie vénérienne.

Acné "sans danger" dans un lieu intime

Les follicules pileux sont souvent confondus avec l'acné. Les points blancs de texture dense (racines de poils) n'ont pas besoin d'être étudiés de près et ne doivent pas être dérangés.

Ne vous inquiétez pas des glandes sébacées, dont l’apparence est trompeuse. La peau de l'aine est plus fine et se distingue de la foule.

Pour vous débarrasser de ce phénomène, vous devez appliquer un traitement antibactérien afin de maintenir l'hygiène corporelle. Pour prévenir l'infection, vous ne pouvez pas presser un bouton dans un endroit intime.

Éliminer l'inflammation des glandes sébacées chez les hommes et les femmes, qui se manifeste sous la forme d'abcès dense, peut être très simple. Avant toute procédure, vous devez bien laver la zone touchée et appliquer une compresse.

Avec le pouvoir de guérir un bouton avec le contenu purulent, le jus de feuille d'aloès vous guérira en 3-4 jours. Coupez un petit morceau de feuille et fixez-le à la zone enflammée. En conséquence, l'abcès passera et la peau récupérera rapidement.

L'onguent de Levomekol est un excellent moyen de retarder le pus. Traitez votre bouton deux fois par jour et il disparaîtra complètement. Vous pouvez également utiliser la pommade d'ichthyol ou le Liniment Vishnevsky pour combattre l'inflammation. Considérant leur particularité, appliquez de l'argent au coucher.

La solution d'alcool Yoda combat efficacement les ulcères. Pour un résultat optimal, cautérisez le bouton avec un coton-tige imbibé d'iode plusieurs fois par jour.

Kyste adipeux

Ce sont de petits nodules hypodermiques de couleur blanchâtre. Ils sont causés par l'obstruction des conduits sébacés dans un lieu intime, non seulement chez les hommes, mais aussi chez les femmes. En conséquence, la graisse sous-cutanée s'accumule, formant ainsi un durcissement. Il ne provoque pas de douleur ou d'inconfort. Le spécialiste enlèvera la tumeur lors d'une intervention chirurgicale simple et à court terme.

Maladies sexuellement transmissibles

Les rapports sexuels sans discrimination entre hommes et femmes comportent un risque d'infection par des maladies vénériennes.

Un bouton sur le pubis, le périnée et les organes génitaux peut indiquer une possible infection par une maladie similaire. Si vous avez de l'acné, accompagné de fièvre, d'augmentation des ganglions inguinaux, de brûlures et de démangeaisons dans la région génitale, ne remettez pas la visite au vénéréologue.

La syphilis est la maladie vénérienne la plus grave. L'infection peut survenir par un rapport sexuel ou une méthode domestique. Les signes d'infection apparaissent 1 à 1,5 mois après l'infection, ce qui constitue un danger.

Ignorant cela, le patient manque un temps précieux et déclenche la maladie. En conséquence, le patient est confronté à un mal de gorge, une faiblesse, une température irrégulière, une acné purulente et des ulcères.

Le traitement de la syphilis est effectué à l'aide d'un traitement antibactérien et sa durée dépend de la rapidité avec laquelle le patient a demandé l'aide d'un médecin.

L'herpès génital montre rapidement ses symptômes. Une semaine plus tard, le patient remarque des vésicules herpétiques spécifiques comme le chancre sur les organes génitaux et le pubis. Les lésions bulles de la peau s'accompagnent de démangeaisons, de brûlures et d'enflures. Lorsqu'un tissu est rompu, le contenu purulent s'écoule, laissant la plaie en place. Après un certain temps, les blessures guérissent.

Les rhumes, les troubles nerveux, la grossesse peuvent déclencher un herpès génital. Avec l'aide d'antiviraux, vous pouvez supprimer temporairement l'herpès, car la médecine orthodoxe ne sait pas comment guérir la maladie.

La glande à kyste de Bartholin peut survenir chez une femme dans un lieu intime et provoquer un inconfort. Elle est causée par un dysfonctionnement du canal excréteur. En conséquence, le secret qui manque la capacité de passer par les canaux s’accumule dans l’espace sous-cutané et se durcit.

En cas d'inflammation grave ou d'infection, un kyste peut gêner les femmes et causer des sensations désagréables et parfois douloureuses, non seulement pendant les rapports sexuels, mais également pendant la marche.

La violation des fonctions excrétoires peut être causée par:

  • E. coli;
  • Staphylocoque;
  • Gonocoque;
  • Chlamydia.

Dans la bartholinite infectieuse, une tumeur apparaît dans la région des petites lèvres, accompagnée de douleur, et la température corporelle augmente. Pour le traitement des kystes, des antibiotiques sont prescrits aux femmes, un cathéter est inséré ou une marsupialisation est effectuée.

Les parasites suceurs de sang ou les poux du pubis peuvent affecter plus qu'une intimité intime. Ils vivent dans les cheveux qui recouvrent la région adjacente aux parties génitales et axillaires, ainsi qu'aux sourcils et aux cils. Le processus de succion du sang irrite la peau, provoquant des démangeaisons et la formation d'acné.

Le traitement est effectué par un traitement spécial après l’épilation des poils, là où vivent les insectes, et par le respect de l’hygiène corporelle et du logement.

Le molluscum contagiosum peut également provoquer une éruption cutanée sur les organes génitaux. Symptômes de l'acné spécifique à la maladie. Ils ont l'apparence de cônes roses solides contenant un liquide de caillé.

L'infection se transmet par les rapports domestiques et sexuels. Lorsque les ulcères de forte immunité dans la partie pubienne sont eux-mêmes. Avec un système immunitaire affaibli, le médecin prescrit un traitement traditionnel ou une intervention chirurgicale.

Si vous êtes certain que le bouton est «inoffensif» dans un lieu intime, utilisez des moyens pour cautériser ou tirer les masses purulentes. Si l'auto-traitement n'a pas donné de résultat positif dans les 5 à 7 jours, vous ne devez pas différer la visite chez le médecin.

Herpès en milieu intime - symptômes et traitement

La présence d'herpès sur les lèvres est familière à beaucoup, mais loin de tout le monde sait ce qu'est l'herpès dans la zone intime et pourquoi il se produit. En fait, la maladie s'est généralisée dans la population moderne. Il appartient au groupe vénéréologique.

Cependant, n'ayez pas peur: l'herpès dans un endroit intime chez une femme ou un homme ne signifie rien de dangereux. Ils ne meurent pas, il n’ya pas de dysfonctionnement des organes internes, la maladie n’entraîne pas la stérilité.

La seule chose qui peut déprimer une personne, ce sont des sentiments désagréables, un inconfort, non seulement physique, mais aussi socialement. Pour vous protéger de la maladie, vous ne devez pas négliger les mesures préventives.

Les causes

Pourquoi l'herpès apparaît-il dans la zone intime et de quoi s'agit-il? Comme un rhume sur le visage, et l'herpès génital sur les organes génitaux provoque le virus Herpes simplex, qui est de deux types. Le virus HSV de type 2 est responsable d'infections dans la région génitale des hommes et des femmes et est extrêmement contagieux.

Il y a plusieurs façons possibles d'infection:

  1. Les rapports sexuels (y compris non conventionnels) sont vraiment la principale cause d'infection par le virus de l'herpès.
  2. Manière domestique en utilisant des produits d’hygiène courants (savon, serviette, etc.).
  3. Périnatal - la capacité d'infecter un enfant lors de son passage dans le canal génital si la mère souffre d'une maladie virale en phase active.
  4. La voie d'inoculation de l'infection, moins fréquente, est due à l'insouciance habituelle. Cela signifie le transfert de l'infection d'une zone de sa localisation vers les organes génitaux.

La fréquence des rechutes dépend non seulement du type de virus, mais également de l'état du système immunitaire. Avec un niveau de résistance corporelle fortement réduit, les rechutes peuvent être répétées tous les 1-2 mois. Chez les personnes relativement en bonne santé, l'herpès génital est aggravé tous les 2-3 ans ou moins.

Les symptômes

Les symptômes de l'herpès dans la zone intime des femmes et des hommes lors de stress intense, le béribéri, diverses maladies infectieuses et le rhume se manifestent. La période d'incubation peut durer de 1 à 10 jours. Après quoi il y a des rougeurs, des gonflements, des démangeaisons, des brûlures dans les endroits intimes.

Ainsi, les premiers signes d'herpès génital sont:

  • douleur, gonflement de la lésion;
  • augmentation de la température;
  • malaise général;
  • douleurs musculaires.

Après plusieurs jours, des éruptions spécifiques apparaissent dans la région génitale - de petites vésicules remplies d'exsudat transparent. L'apparition d'éruptions herpétiques s'accompagne d'une douleur intense empêchant le patient de mener un mode de vie habituel.

Après un certain temps, des éléments détachés de l'endroit intime ont éclaté, contribuant à la formation de vastes zones érosives-ulcéreuses. Ce type est le plus contagieux. Les plaies ouvertes sont également plus susceptibles aux infections par des bactéries ou des champignons, auquel cas leur temps de guérison augmente.

Ces formations sur les organes génitaux provoquent un très mauvais état de santé. Ils sont non seulement douloureux, mais compliquent également les soins quotidiens et l'hygiène des lieux intimes. S'ils sont proches de l'urètre, il peut être gênant d'uriner. Après un certain temps, les bulles éclatées sèchent et des plaies se forment à cet endroit. S'ils ne sont pas desserrés, ils guériront et tomberont sans laisser de traces.

À quoi ressemble l'herpès dans la zone intime, nous proposons de regarder la photo.

Herpès génital chez la femme

Les symptômes de l'herpès dans la zone intime de la femme sont généralement plus prononcés. Symptômes visibles de malaise général, l'apparition d'éruptions cutanées s'accompagne d'un œdème grave et d'une lourdeur. Les femmes ont plus souvent des démangeaisons.

Pendant les rapports sexuels, des saignements peuvent apparaître, ils deviennent beaucoup plus douloureux. En plus de l'herpès vulve, la muqueuse vaginale, le col de l'utérus, l'urètre, les cuisses et les fesses peuvent être touchés.

Herpès génital chez l'homme

Chez l'homme, l'herpès est généralement localisé sur le pénis et la surface interne du prépuce (parfois sur le scrotum, dans le périnée). Sur fond de détérioration de l'état général (sur les lieux de la défaite), la douleur et d'autres sensations désagréables apparaissent.

Lorsque l'herpès survient dans l'urètre, il y a des signes d'uréthrite - un inconfort dans l'urètre et une dysurie.

Diagnostics

Pour diagnostiquer l'herpès dans un lieu intime, vous pouvez analyser le contenu des ulcères ou des ampoules. Le liquide ou le contenu de la plaie ouverte lors de l'ensemencement peut indiquer la présence d'un virus.

Les tests d'herpès génital sont effectués lorsqu'il y a suspicion de primo-infection ou lorsque des symptômes caractéristiques sont observés chez la femme enceinte. Le résultat le plus précis permet d'obtenir la PCR (réaction en chaîne de la polymérase). Comme il existe des maladies similaires à l'herpès génital avec ses manifestations (ulcères et érosion des organes génitaux), l'automédication ne devrait pas être impliquée.

Comment traiter l'herpès dans la zone intime

Il faut se rappeler qu’un traitement complet de l’herpès dans un lieu intime ou ailleurs est impossible. Le virus reste dans le corps pour toujours. Néanmoins, un schéma thérapeutique bien choisi contribuera à éliminer les symptômes désagréables de la maladie, à accélérer la restauration de la peau et des muqueuses des endroits intimes et à réduire la fréquence des récidives.

Ils prescrivent généralement des médicaments antiviraux et des pommades à base d'acyclovir ou de moyens plus modernes tels que Famvir ou Valtrex, des pommades Zovirax ou Acyclovir et des immunostimulants Imudon et Interferon. Il existe également des combinaisons, telles que "Izoprinozin". Il est à la fois antiviral et immunostimulant.

Il est très important de consulter rapidement un spécialiste et de commencer le traitement au stade initial d'une infection herpétique. Ainsi, il est souvent possible d'éviter les éruptions cutanées désagréables, la formation de croûtes et le développement de complications. Pour soulager les démangeaisons et la douleur causées par l’apparition de bulles remplies de liquide, d’analgésiques et d’antihistaminiques.

N'oubliez pas qu'un traitement inapproprié à la maison entraîne une complication de la situation. L'herpès peut toucher toutes les grandes zones, infecter d'autres organes et nuire gravement à la santé. Cette maladie est particulièrement dangereuse pour les femmes enceintes, car non seulement une femme peut en souffrir, mais aussi un enfant en elle.

Prévention

La principale mesure préventive est la présence d’un partenaire éprouvé et le rejet des rapports sexuels sans promesses. Lorsque vous contactez, vous devez utiliser une barrière de protection (préservatifs).

Cette mesure aidera à réduire le risque d'infection, mais ne sera pas en mesure de l'éliminer complètement, car le virus peut se propager et infecter la peau au niveau des fesses, de l'aine et des cuisses. Même si les rapports sexuels étaient protégés, il est recommandé de traiter l'aine avec des solutions antiseptiques (par exemple, Miramistin).

Pourquoi l'acné apparaît-elle à un endroit intime chez les femmes et comment s'en débarrasser?

Une femme dans la zone intime peut apparaître acné, ce qui effraie souvent le beau sexe. Mais vaut-il toujours la peine d’avoir peur de ces formations déplaisantes? Sont-ils toujours des indicateurs de la présence d'une maladie sexuellement transmissible?

Causes possibles

Vous devez faire attention à tout bouton dans un endroit intime chez les femmes, car il peut être le symptôme de nombreuses maladies dangereuses. Mais pas toujours. En général, elles peuvent apparaître pour de nombreuses raisons:

  • Inflammation de la peau après l'épilation.

L'acné à l'aine des femmes peut apparaître en raison du fait que cette procédure a été mal effectuée. La peau de cet endroit est très délicate et réagit donc de manière sensible à toute action imprécise. En règle générale, la cause de l'inflammation est le poil incarné, qui ne peut pas surmonter la barrière sous la forme d'une peau durcie après l'épilation. Pour éviter cela, il est nécessaire d'utiliser des gommages, la surface elle-même doit être évaporée.

En particulier, de l'acné dans la zone intime peut apparaître en raison de changements hormonaux. À l'adolescence - en raison de la puberté, ainsi que de la ménopause. Dans ce cas, vous devez consulter un médecin et passer les tests nécessaires.

Indirectement, la cause de l'acné dans un endroit intime est la ménopause, indiquez les symptômes standards de cette affection:

  1. Cessation de la menstruation ou son changement. Ils peuvent être plus abondants (dans 35% des cas) ou rares et courts (60% des cas). Les cinq pour cent restants marquent la cessation soudaine de la menstruation.
  2. Bouffées de chaleur.
  3. Transpiration la nuit
  4. Mal de tête.
  5. L'humeur s'aggrave. Une femme peut être très facilement ennuyée ou excessivement gémissante. Capacité de travail réduite.
  6. Le sommeil est perturbé.

Mais l'acné dans l'aine des femmes n'est pas nécessairement un signe de ménopause. En outre, il convient de rappeler que l'ajustement hormonal ne commence en moyenne qu'à 47,5 ans.

  • Non-respect de l'hygiène personnelle.

L'acné peut apparaître simplement à cause d'une mauvaise hygiène intime. Vous devez suivre ces règles pour les empêcher:

  1. Il est important d'utiliser des détergents spéciaux pour la zone intime et non du savon. Le fait est que cela viole l'équilibre acido-basique du vagin. Par conséquent, le savon peut créer des conditions propices au développement de la microflore pathogène.
  2. Laver les organes génitaux ont besoin d'au moins 2 fois par jour. Dans ce cas, il est nécessaire de se laver en effectuant un mouvement du pubis vers l'anus, sinon vous pouvez transporter E. coli dans l'urètre.
  3. Ne dirigez pas le jet d'eau directement dans le vagin.
  4. Il est nécessaire d'utiliser une serviette séparée pour l'hygiène intime.
  5. Le lin doit être exclusivement à partir de matériaux naturels.
  6. Il est important de se laver avant et après les rapports sexuels.
  7. Les joints pendant les jours critiques doivent être changés toutes les 2 à 4 heures.
  • Réactions allergiques.

Il est possible que la cause de l'acné soit une dermatite allergique. Dans ce cas, vous devez analyser quels produits d’hygiène peuvent provoquer des éruptions cutanées. Il faut également faire attention au matériau dans lequel sont fabriqués les sous-vêtements. Il devrait être en coton, le lin artificiel provoque souvent une réaction allergique.

La cause de l'acné sur un lieu intime peut être une maladie sexuellement transmissible: syphilis, gonorrhée, chlamydia, trichomonase, herpès génital, papillomavirus.

Un bouton noir dans un endroit intime peut être la taupe ou la verrue la plus commune, ce que le représentant de la belle moitié de l’humanité a accidentellement confondu avec l’acné. Il peut aussi être noir si beaucoup de pus s'est accumulé sous la peau ou s'il y a un problème de poils incarnés.

Types d'acné dans un lieu intime

  • Blanc

L'acné blanche ressemble à de petites bosses dures dans un endroit intime chez les femmes qui se trouvent à la surface de la peau qui entoure les organes génitaux. Cependant, ils n'ont pas nécessairement une couleur blanche, ils peuvent se confondre avec la peau qui les entoure. Si les boutons sont petits et ressemblent à la chair de poule, il peut s'agir de follicules pileux ordinaires, à partir desquels les cheveux poussent dans un endroit intime. Aussi sous l'acné blanche peuvent se cacher les glandes sébacées, qui sont plus visibles dans cette région en raison du fait qu'ici la peau est plus mince.

Si le bouton est rouge, il peut alors s'agir d'une manifestation d'allergies. L'un des principaux symptômes est la démangeaison. Si, après un changement de linge ou de produits d'hygiène intime, l'acné disparaît rapidement, cela signifie alors qu'ils sont apparus à la suite d'une réaction allergique. S'ils ne disparaissent pas, il peut s'agir d'une irritation.

L'acné aqueuse peut être à l'origine de maladies infectieuses pouvant entraîner l'infertilité et d'autres conséquences désagréables. Cependant, vous ne devriez pas paniquer à l'avance. Après tout, une telle acné peut apparaître en raison d’une réaction allergique, d’une mauvaise ventilation de la peau.

Ils apparaissent lorsque la graisse sous-cutanée ne peut pas sortir, il y a une petite bosse.

Caractéristiques du traitement

Compte tenu de la variété des facteurs qui conduisent à l'apparition de l'acné dans la zone intime, il est impossible de décrire toutes les méthodes de traitement en détail. Seul un médecin est engagé dans le traitement des maladies infectieuses (vénériennes et autres). Même la disparition des symptômes ne signifie pas guérison. La maladie devient chronique latente, détruisant de manière imperceptible le système reproducteur et d'autres organes du corps.

Alors, comment traiter l'acné à la maison? Voici quelques façons:

  • Il est nécessaire de se laver deux fois par jour, en portant une attention particulière aux éruptions cutanées.
  • La feuille d'aloès est prise et une coupe fraîche est appliquée sur le bouton. Ensuite, vous devez l'attacher avec un pansement à la peau et le laisser la nuit. Cette méthode aide bien dans le traitement de l'acné purulente, fournissant des effets anti-inflammatoires.
  • 2 fois par jour pour traiter chaque acné avec du peroxyde d'hydrogène à l'aide d'un coton-tige.
  • Bon pour traiter l'acné et l'iode. Il a deux types d'effets: il sèche l'éruption cutanée et désinfecte. Mais ne vous laissez pas emporter: si vous lubrifiez l'éruption plus d'une fois par jour, vous risquez de vous brûler.
  • Pour le traitement de l'acné purulente, vous pouvez utiliser des onguents tels que Levomekol ou Vishnevsky. Ces remèdes peuvent attirer le pus à la surface de la peau. Il est nécessaire de les utiliser jusqu'à la récupération complète.

Attention: en aucun cas, ne peut pas presser l'acné! C'est non seulement très douloureux, mais aussi dangereux. Le processus inflammatoire ne peut que s'intensifier. Si le bouton éclate de lui-même, il peut être désinfecté par tout moyen qui lui est destiné.

S'il n'y a pas d'amélioration pendant la semaine de traitement, vous devez consulter un médecin jusqu'à ce que des complications surviennent. Toute maladie est beaucoup plus facile à traiter dans les premiers stades.

Pour que ce traitement ne soit pas nécessaire, vous devez respecter les règles d'hygiène intime afin d'éviter les rapports sexuels occasionnels.

Que faire s'il y avait un bouton dans un endroit intime

L'apparition d'acné dans la zone intime peut être une source de préoccupation, ainsi qu'un phénomène épisodique causé par des erreurs mineures dans l'alimentation ou l'hygiène.

Dans tous les cas, même un petit problème ne doit pas être négligé, car il peut parfois se transformer en un inconfort important.

Eh bien, s’il ya des raisons de penser que la cause de l’éruption n’est pas totalement inoffensive, c’est déjà une raison impérieuse de consulter un médecin.

  • Toutes les informations sur le site sont à titre informatif seulement et ne constitue pas un manuel pour l'action!
  • Seul le MÉDECIN peut vous fournir le DIAGNOSTIC EXACT!
  • Nous vous exhortons à ne pas vous auto-guérir, mais à vous inscrire auprès d'un spécialiste!
  • Santé à vous et à votre famille!

Pourquoi apparaître

Les causes de l'acné dans la zone intime peuvent être variées.

Ils sont quelque peu différents des facteurs provoquant des éruptions cutanées sur le visage. Mais les hommes et les femmes acné peuvent ne pas différer par leur origine.

Le plus souvent cela se produit:

  • avec un déséquilibre hormonal causé par des maladies, des changements hormonaux dans le corps, la prise de certains médicaments;
  • après le rasage et l'épilation, l'acné apparaît en raison d'une irritation de la peau ou de la pilosité;
  • en raison de la malnutrition et des maladies du système digestif;
  • en raison du stress constant et des soucis;
  • en raison du manque d'hygiène ou de soins de la peau inadéquats dans cette zone;
  • en réaction à la prise de médicaments;
  • en raison de la perturbation de la respiration normale de la peau due au port de sous-vêtements synthétiques serrés;
  • manifestation de maladies sexuellement transmissibles.

Chaque type d'éruption a ses propres caractéristiques, selon lesquelles le spécialiste déterminera la raison qui a provoqué leur apparition.

Par conséquent, ne resserrez pas l’automédication, mais consultez dès que possible un médecin. Après tout, le traitement de chaque type d’acné sera très différent.

Types et lieux de localisation de l'acné dans un lieu intime

L'acné dans la zone intime peut varier en couleur, en taille ou en intensité des manifestations.

Ce sont généralement des symptômes suffisants pour déterminer leur espèce particulière. Considérez quelle éruption cutanée peut se former dans la zone délicate et quelle peut en être la cause.

Les blancs

Des boutons blancs peuvent apparaître sur la peau entourant les organes génitaux.

Ils ressemblent à de petites bosses qui surplombent la surface. La couleur blanche leur est attribuée figurativement, parfois, de telles éruptions peuvent simplement avoir la couleur du reste de la peau, mais se manifester visuellement et par le toucher.

Que pourrait-il être:

  • si la peau présente de petits phoques ressemblant à la "chair de poule", il peut alors s'agir simplement de follicules pileux. Ce sont des formations complètement naturelles sur la peau, desquelles poussent les poils, elles ne doivent donc pas causer d'anxiété. Une zone dense près de la bouche du follicule peut apparaître en raison de l'accumulation de cellules mortes de l'épiderme. Dans ce cas, il est assez bon de traiter cette zone avec un gant de toilette moyen pendant les procédures d’hygiène afin de se débarrasser de ces boutons;
  • comme l'acné blanche, les glandes sébacées peuvent être détectées. Ils existent dans d'autres parties du corps, mais comme la peau de la zone délicate est plus fine, les glandes deviennent également visibles. Dans un autre cas, ils peuvent en réalité être hypertrophiés. Cela se produit généralement à l'âge de 30 ans. Dans les premier et deuxième cas, aucun traitement n'est requis. Et, bien que les glandes sébacées ne deviennent pas moins avec le temps, cela ne laisse présager aucun changement défavorable pour la santé humaine.

Rouge

Une éruption rouge peut être un signe:

Photo: irritation après le rasage des poils pubiens

  • réactions allergiques aux sous-vêtements synthétiques ou à la prise de tout médicament. Dans ce cas, un des symptômes est des démangeaisons. Les boutons eux-mêmes sont petits, peuvent avoir un contenu aqueux. Ils sont situés à l'aine, sur le pape ou le pubis; Habituellement, la cessation du contact avec l'allergène ou son ingestion provoque une régression rapide des lésions;
  • dermatite. L'acné est semblable à l'allergie, seulement avec l'annulation de l'allergène ne passe pas. Souvent, des zones de ces éruptions rouges sont situées dans l'aine ou sur le fond. Un médecin devrait être nommé pour le traitement, qui le prescrira en fonction de la situation spécifique;
  • irritation au rasage ou à l'épilation. Ces éruptions sont également rouges, petites, dispersées. Leur particularité est la formation de exactement dans la zone de traitement. La cause est des dommages à l'épiderme avec un rasoir ou un composé dépilatoire.

Aqueux

L'acné aqueuse dans la zone intime nécessite une attention particulière.

Leur cause peut être:

  • déséquilibre hormonal;
  • réaction allergique;
  • chaleur épineuse, conséquence d'une surchauffe ou d'une ventilation insuffisante de la peau sous un sous-vêtement synthétique;
  • maladies infectieuses.

Le dernier point est le plus important, par conséquent, pour exclure la nature infectieuse de l'éruption cutanée, il est préférable de consulter immédiatement un médecin.

Noir

Cette couleur n'est pas typique pour l'acné. Un bouton noir peut devenir noir si l'intégrité des petits vaisseaux sanguins est perturbée par l'accumulation de pus. Habituellement, la zone autour du bouton gonfle, c'est dur.

Un bouton noir dans une étude détaillée peut être une taupe ou une verrue.

Mais pour déterminer sa nature, consultez un spécialiste, par exemple un dermatovénérologue.

Douloureux

Un bouton rouge enflammé peut apparaître en raison d'un déséquilibre hormonal ou d'une hygiène insuffisante.

Dans ce dernier cas, les bactéries prolifèrent activement dans les pores obstrués par la pollution. Une telle acné peut se situer dans les couches supérieures de la peau ou aller profondément à l'intérieur.

Si un élément purulent se forme sous la peau, ce sera douloureux.

L'acné interne peut apparaître sur le pubis, sur le prêtre, dans l'aine et même sur la surface externe des lèvres chez les femmes.

Si vous obtenez un bouton similaire, il doit être traité dès que possible.

Faites particulièrement attention lorsque vous le placez dans l'aine, car les ganglions lymphatiques sont proches et que l'infection peut se propager rapidement dans tout le corps.

Kystes de graisse

Les kystes graisseux se forment lorsque le canal de la glande sébacée recouvre l'épiderme.

Photo: kystes gras sur le scrotum

Le sébum s'accumule sous lui, n'ayant pas accès à l'extérieur, et durcit. Extérieurement, cela ressemble à une bosse blanche avec un diamètre allant jusqu'à 1 cm.

De tels kystes apparaissent souvent chez les garçons pendant la puberté sur le pénis ou le scrotum.

Ils ne causent ni douleur ni inconfort, mais ne passent pas seuls.

Si un kyste grossit soudainement, il est enlevé chirurgicalement. L'opération est courte et simple.

Vidéo: “Herpès génital”

Infectieux

Un bouton dans un endroit intime chez les femmes et les hommes peut être un signe d'infection sexuellement transmissible, surtout si la personne sait qu'elle a eu des relations sexuelles avec un partenaire douteux sans protection.

Vous pouvez voir qu'un tel bouton a sauté dans le périnée, sur les lèvres ou le pénis, dans l'anus ou sur le pubis. Habituellement, une éruption infectieuse se manifeste par des symptômes supplémentaires.

Les symptômes

Photo: dans les maladies vénériennes, les éruptions cutanées ont une apparence inhabituelle.

Parmi les manifestations d'éruptions cutanées causées par des infections génitales, les plus courantes:

  • sensation de brûlure;
  • des démangeaisons;
  • fièvre
  • une augmentation des ganglions inguinaux;
  • décharge des organes génitaux.

Si l'acné semble étrange en apparence ou si l'un des symptômes énumérés est présent, vous devez contacter votre gynécologue ou votre dermatovénéréologue dès que possible.

La syphilis

Une des maladies les plus graves transmises sexuellement et au quotidien.

En raison du fait que dans les premiers stades de ses symptômes ne sont pas prononcés, la syphilis devient chronique.

  • Le premier signe de la maladie est la formation de plaies (chancre dur) ou de pustules sur la membrane muqueuse des organes génitaux. Ce symptôme peut être absent ou les formations sont situées dans des endroits peu visibles (par exemple sur les parois internes du vagin), ce qui rend difficile le diagnostic précoce.

Photo: lésions ulcéreuses des organes génitaux féminins

  • Après 2-3 mois d'infection sur le corps, une éruption cutanée de couleur rouge foncé apparaît. Il peut être vésiculaire, pustuleux ou sous forme de taches. Accompagné d'éruption cutanée, de mal de gorge, de fièvre légère.
  • Si le traitement n'est pas effectué, la maladie entre dans une phase asymptomatique, mais le patient sert de source d'infection pour les autres. À ce stade, il présente des modifications cicatricielles irréversibles dans les tissus, les vaisseaux ou les fibres nerveuses des os et du cartilage.

L'herpès génital

L'herpès se transmet très facilement lors de rapports sexuels non protégés et ses symptômes apparaissent dès le troisième jour.

  • Ce sont des éruptions cutanées sous forme de bulles, qui se forment généralement sur le pubis et les muqueuses des organes génitaux externes.

Photo: éruption cutanée dans l'herpès génital

  • Les bulles démangent, s'accompagnent d'une sensation de brûlure, la peau qui les entoure se gonfle. Après quelques jours, des ulcères se forment à la place d'une éruption cutanée. Des croûtes se forment et guérissent ensuite sans laisser de traces.

L'herpès est sujet à de fréquentes rechutes, de plus, il est complètement impossible de le guérir.

Le facteur déclenchant peut être le stress, le froid, la grossesse, toute réduction de l’immunité.

Bartholinite

Les glandes de Bartholin sont situées sur les petites lèvres.

Si leur canal est bouché, le secret de la glande ne peut pas ressortir et forme un épaississement. Cela se produit lors d'une infection par des gonocoques, des staphylocoques, Escherichia coli, une chlamydia.

Est-il possible de traiter rapidement l'acné à la maison? Découvrez ici.

À première vue, il peut sembler qu'un gros bouton soit apparu sur les lèvres.

  • Cela crée un inconfort, gêne la marche et les rapports sexuels.
  • De telles formations sont très douloureuses.

Il est nécessaire de contacter immédiatement un gynécologue, le kyste ne devenant pas trop gros.

Pédiculose pubienne

Photo: manifestations de poux du pubis

Les poux du pubis sont des parasites suceurs de sang qui se transmettent par contact, lors des rapports sexuels ainsi que lors de l’utilisation des articles d’hygiène de la personne.

  • Bien que leur habitat soit constitué par les poils pubiens, ils peuvent migrer vers les cils, les sourcils et les aisselles.
  • Les sites de piqûre des poux démangent beaucoup, après 2-3 jours, de petits boutons rouges apparaissent à leur place.

Molluscum contagiosum

Transmis en cas de contact cutané avec une personne infectée.

Photo: molluscum contagiosum

  • L'aspect de la formation est légèrement différent de l'acné, il est plus dense, hémisphérique, rose avec une nuance de couleur perle.
  • À l'intérieur de la formation d'une petite dépression, et lorsqu'elle est pressée, une masse blanche épaisse se détache.
  • Le molluscum contagieux ne provoque aucune douleur.

Traitement

Selon la maladie diagnostiquée par le médecin, les méthodes de traitement diffèrent.

  • La syphilis L'antibiothérapie est prescrite par la pénicilline, les céphalosporines ou les macrolides. La durée du traitement dépend du stade auquel la maladie a été détectée.
  • L'herpès génital. Complètement guérir la maladie est impossible. Pendant la période d'exacerbation, des médicaments antiviraux et des agents pour traiter les éruptions cutanées sont utilisés pour réduire les démangeaisons et les brûlures.
  • Bartholinite. Dans cette maladie, la marsupialisation du kyste est réalisée (suppression). Pour prévenir l’infection, effectuez un traitement antibiotique. Les rechutes se produisent dans environ 10% des cas.
  • Pédiculose pubienne. Pour se débarrasser des parasites suceurs de sang, il suffit de raser tous les poils pubiens ou les aisselles (c'est-à-dire de supprimer leur habitat). Vous pouvez appliquer des sprays et des shampooings spéciaux.
  • Mollusque contagieux. La maladie peut se transmettre seule pour une période de 6 mois à un an. C'est un traitement chirurgical possible (électrocoagulation, cryodestruction, laser, excision), et des médicaments (principalement destinés à renforcer le système immunitaire).

Comment se débarrasser à la maison

Que pouvez-vous essayer pour l'acné symptomatique?

Tout d'abord, il est nécessaire de laver les zones de lésions deux fois par jour à l'eau tiède avec du savon pour bébé (et aussi avec du goudron).

Appliquez ensuite l’une des directives suivantes:

  • Appliquez une petite portion de feuille d'aloès avec une coupe fraîche sur le bouton et fixez-la avec un plâtre pendant la nuit. Cette méthode est bonne pour le traitement de l'acné purulente, elle accélère leur maturation et a un effet anti-inflammatoire;

Photo: Aloe accélère la maturation et tire le pus

  • Deux fois par jour, repérez l'acné avec une solution de peroxyde d'hydrogène à l'aide d'un coton-tige;
  • l'iode et sécher le bouton, et le désinfecter. Mais il est préférable de ne pas lubrifier l'éruption plus d'une fois par jour pour ne pas brûler la peau;

Photo: les éruptions cutanées peuvent être traitées avec un point d'iode

  • onguent Levomekol, ichthyol ou liniment Vishnevskogo lubrifier bouton la nuit et couvrir avec du plâtre. Ils ont des propriétés antiseptiques et tirent le pus à la surface. Pour les utiliser, vous devez compléter la guérison de l'acné.

En aucun cas, ne peut pas presser l'acné dans une zone délicate.

Tout d’abord, c’est très douloureux, et deuxièmement, vous ne voulez guère d’un processus inflammatoire global et il n’est peut-être pas obligé d’attendre.

Si le bouton éclate tout seul, désinfectez-le immédiatement.

Peroxyde d’hydrogène approprié, solution de chlorhexidine, toute solution contenant de l’alcool (teinture de calendula, vodka).

L'auto-traitement peut être appliqué pas plus de 1-2 semaines.

Si aucune amélioration n’est survenue pendant ce temps, vous devriez consulter un médecin.

Les maladies infectieuses ne peuvent pas être guéries par elles-mêmes, une assistance qualifiée est nécessaire pour ne pas déclencher la maladie.

Prévention

Prévention des éruptions cutanées dans la zone intime n'est pas difficile:

  • ne négligez pas les procédures d'hygiène quotidiennes, utilisez des moyens spéciaux pour l'hygiène intime, qui ne sèchent pas la peau;
  • le changement quotidien du linge est nécessaire, il doit provenir de tissus naturels qui conduisent l’air;
  • s'abstenir de rapports sexuels occasionnels;
  • si le rasage des poils pubiens provoque une irritation de la peau, modifiez la méthode d’épilation;

Est-ce que le savon à lessive pour l'acné sur le visage? Découvrez ici.

Comment prendre la doxycycline pour l'acné? Lire la suite

  • se séparer des mauvaises habitudes - alcool et tabac;
  • ne jamais presser l'acné formé dans la zone intime.

L'auto-traitement de l'acné dans un lieu intime n'est possible que si vous êtes totalement confiant en leur origine inoffensive.

S'il n'y a pas cette confiance, contactez votre médecin dès que possible.

Des soins médicaux qualifiés vous éviteront une maladie possible dès le début.

Comment se débarrasser de l'acné avec Polysorb

L'acné hormonale - que faire, comment mettre de l'ordre dans la peau?