Que faire si de l'acné apparaît sur le pénis

Les boutons sur le pénis obligent souvent les hommes à consulter un médecin.

Ces éruptions cutanées font suspecter les pires maladies infectieuses graves, mais en réalité, elles sont souvent totalement inoffensives.

Essayons de savoir quand sonner l'alarme et quoi faire si un homme remarque des boutons sur les parties génitales.

  • Toutes les informations sur le site sont à titre informatif seulement et ne constitue pas un manuel pour l'action!
  • Seul le MÉDECIN peut vous fournir le DIAGNOSTIC EXACT!
  • Nous vous exhortons à ne pas vous auto-guérir, mais à vous inscrire auprès d'un spécialiste!
  • Santé à vous et à votre famille!

Caractéristiques spéciales

Sous acné, on comprend généralement toute éruption cutanée ressemblant à des tubercules.

Cependant, ils peuvent être blanchâtres ou rouges, durs ou liquides.

L'acné n'a pas les limites de sa propagation sur la peau humaine, et la région des organes génitaux externes ne fait pas exception.

Des boutons sur le pénis peuvent apparaître à la base, sur le corps de l'organe sexuel et même sur la tête.

Photo: petite éruption cutanée sur la tête

  • Ce sont généralement de petits éléments, ils peuvent être plus gros s'ils sont situés plus près de la partie pubienne du corps.
  • En outre, l'acné recouvre rarement toute la peau du pénis, il s'agit généralement de grappes de 3 à 5 pièces.

L'apparition d'éruptions sur le pénis indique assez clairement la raison de leur apparition, mais il n'est pas surprenant que l'acné semble causer des inquiétudes chez les hommes.

Habituellement, une consultation avec un médecin met rapidement tout à sa place.

Espèces

L'acné sur le pénis peut être rouge (avec des signes d'inflammation) ou blanc. L'acné blanche s'appelle ainsi à cause de la tête blanchâtre qui traverse la couche de peau.

Habituellement, ils sont en sécurité, mais vous devriez regarder attentivement leur apparence.

Rouge

L'acné rouge s'accompagne souvent de symptômes supplémentaires - démangeaisons, brûlures, douleurs.

Cela est dû au processus inflammatoire qui commence à se développer dans les conduits des glandes sébacées ou des couches supérieures de la peau.

Tous ne sont pas dangereux pour la santé, mais ils doivent être pris au sérieux.

  • Des éruptions cutanées rouges à la base du pénis apparaissent en réaction à une surchauffe ou à des problèmes d’hygiène. Il suffit de transpirer fortement et de ne pas se laver à temps pour que de tels boutons couvrent la partie pubienne et la peau du pénis. Ils ne constituent pas une menace pour la santé, mais l'hygiène doit être renforcée.
  • Un gros bouton rouge - un furoncle - peut apparaître à la base du pénis ou même sous la peau. Il provoque des douleurs, la température corporelle peut augmenter et les ganglions inguinaux augmentent. Il convient de consulter immédiatement un médecin, car dans l'état négligé, de tels éléments sont enlevés chirurgicalement.
  • Les autres éruptions rouges de types différents (taches mouchetées, aqueuses, sous forme d’ulcères, d’éléments inflammatoires individuels) sont généralement des symptômes d’infections fongiques ou virales. Alors peut être une maladie, les maladies sexuellement transmissibles. Dans ce cas, consultez un médecin.

Les blancs

Les boutons blancs sur le pénis ne devraient généralement pas être une cause d'excitation.

Ils ressemblent à de petits nodules ou un peu plus légers.

Photo: petites éruptions blanches

  • La plupart d'entre eux apparaissent en raison du blocage des glandes sébacées. Dans ce cas, la peau du pénis est recouverte de petites bosses. Cette affection ne cause aucune gêne à l'homme et les boutons disparaissent avec le temps, tout en maintenant un niveau suffisant de propreté de l'organe sexuel.
  • Sur la peau du pénis peuvent apparaître et les kystes sébacées. Leur raison réside également dans le blocage des glandes sébacées, seul leur secret s'accumule en grande quantité et devient dense. Dans ce cas, la bosse a une teinte jaunâtre. Ces kystes ne causent pas de gêne et sont sans danger. Dans de rares cas, ils peuvent devenir enflammés ou grossir, alors vous devez consulter un médecin.
  • Chez les adolescents, des éruptions cutanées blanchâtres peuvent apparaître sur la tête du pénis sous la peau qui le recouvre. Ils se produisent pendant la période d'ajustement hormonal rapide et sont associés au développement actif des glandes qui, à l'avenir, libèreront un lubrifiant pour la corolle de la tête. Parfois, ces boutons restent à vie, mais ils n'interfèrent pas avec les rapports sexuels et ne causent aucun autre inconvénient.
  • Un bouton blanc purulent à la base du cheveu parle d'inflammation du follicule. Cela peut être dû à une hygiène ou à une épilation mécanique.
  • De petites excroissances denses qui peuvent apparaître sur la tête du pénis constitueront déjà une raison sérieuse de consulter un médecin. Ils ont un bout pointu ou même plusieurs d'entre eux. Ainsi peut être une maladie sexuellement transmissible - les verrues génitales. Ils causent une gêne pendant les rapports sexuels et il est dangereux de les laisser sans surveillance.

Vidéo: “Herpès génital”

Emplacements

Des boutons peuvent apparaître sur le pénis dans n'importe quelle partie de celui-ci.

Les plus grandes sont situées plus près de la base, généralement elles sont petites sur la tête.

Il y a une petite quantité de poils sur la peau qui recouvre le pénis, de sorte que l'acné peut apparaître ici pour les mêmes raisons que dans d'autres parties du corps: blocage des glandes sébacées, inflammation du follicule pileux.

Sur la tête

Des taches blanches et rouges sur la tête du pénis peuvent apparaître avec le même degré de probabilité.

Mais ici, ils devraient porter une attention particulière.

Et si le bouton blanc sous le prépuce peut toujours être sûr, le rouge indique probablement un problème sérieux.

Les excroissances élastiques, les verrues génitales, apparaissent également principalement sur la tête du pénis, près de l'urètre.

Une éruption cutanée sur la tête provoque généralement une gêne, car les terminaisons nerveuses sont beaucoup plus nombreuses que dans les autres parties du pénis. Ceci est une raison fréquente pour le traitement des hommes chez le médecin.

Causes des boutons sur le pénis, Fordyce granules

08/02/2018 Maladie masculine 7 091 vues

Quels sont les éruptions cutanées

Les boutons sur les organes génitaux ou sur les testicules ont différentes formes, tailles et couleurs. Souvent, ils ont une couleur rose pâle et ne causent presque pas d'inconfort. Ils apparaissent plus proches de la base du pénis en raison du développement du processus inflammatoire. Sur la tête, de telles éruptions peuvent apparaître chez les garçons en raison d'une hygiène insuffisante.

Faites attention! Si les boutons ne disparaissent pas d'eux-mêmes dans les deux semaines, vous devez contacter votre urologue. Cela peut être un signe de développement de pathologies graves.

Les boutons à tête blanche indiquent que l'homme n'est pas hygiénique pour les organes génitaux. Si les cheveux poussent à partir des boutons, cela peut indiquer le développement de néoplasmes cutanés.

Causes de

Parfois, les causes de l'acné sont enracinées dans le développement d'un processus infectieux dans le corps. Les bactéries peuvent causer des démangeaisons et des brûlures sur la peau du pénis et dans le bas de l'abdomen. Si aucune pathologie n'est détectée et que l'homme constate la présence d'un nombre important de boutons sur la peau, cela signifie qu'une allergie se développe dans le corps en raison de sous-vêtements synthétiques.

Autres causes de boutons:

  • infections sexuellement transmissibles;
  • infection fongique (elle contribue parfois à l'apparition de grandes taches rouges sur la tête);
  • infection herpétique virale (elle provoque l'apparition de boutons remplis de liquide clair);
  • de multiples boutons rougeâtres sur le membre signalent parfois qu'une personne est infectée par le virus de l'immunodéficience humaine;
  • le papillomavirus provoque des verrues cutanées. Ils ressemblent à des excroissances saillantes sur la peau du pénis ou du scrotum sous forme de raisin ou de chou-fleur;
  • avec la syphilis, l'éruption cutanée a une apparence douloureuse;
  • Les grandes et petites acné résultent de l'activité pathologique des champignons. Les mêmes éruptions cutanées apparaissent chez une personne en raison d'une transpiration excessive et du port d'une culotte trop serrée;
  • les acariens, les poux contribuent souvent à l'apparition de divers boutons sur le pénis;
  • une mauvaise nutrition peut provoquer une éruption cutanée sur la tête et la peau du pénis;
  • en cas de transpiration excessive, il y a des signes de ce qu'on appelle «l'hydropisie»: une éruption cutanée multiple avec un contenu aqueux qui peut beaucoup démanger.

L'acné peut souvent apparaître après le rasage des organes génitaux. Ils disparaissent progressivement après la fin de l'irritation de la peau.

Que sont les granules Fordyce?

Ce qu'on appelle des petits boutons sur le pénis, se présentant sous la forme d'une accumulation de glandes sébacées. Ce phénomène n’est pas considéré comme un écart par rapport à la norme et ne nécessite pas de surveillance médicale. Enfin, les granules de Fordyce se forment sur la peau après la fin de la puberté.

Des boutons sur la tête sont visibles, s’il est bon de retarder le prépuce. Ceci est clairement visible sur la photo. Des granules peuvent être visibles sur la peau près de la base du pénis, ce qui provoque une certaine anxiété chez les hommes. Ils ne causent aucune complication.

Parfois, ces excroissances peuvent devenir enflammées. Dans ce cas, leur taille augmente considérablement, devient très dure et parfois douloureuse. Une zone d'œdème se forme sur la peau près d'eux. Parfois, les hommes peuvent décrire ces objets comme des anguilles sur le pénis.

Les monts douloureux de Fordyce peuvent être traités seuls à la maison. Pour cela, il est recommandé de laver le pénis avec du savon ou du savon à base de goudron. Ces granulés peuvent être désinfectés avec presque tous les types de solutions antiseptiques connus. La décoction de camomille et de racine de calamus convient comme remède traditionnel. Ils doivent laver les zones enflammées sur les organes génitaux. Après le lavage, ils peuvent être enduits d'huile essentielle de théier, de pamplemousse.

Variétés et signes de certains types d'éruptions sur le pénis

La classification des lésions d'acné sur la peau du pénis est la suivante.

  1. L'acné blanche est le type d'éruption cutanée le plus courant. Souvent, ne causent aucune gêne.
  2. Des papules nacrées peuvent être observées s’il est bon de tirer le prépuce. Apparaissent souvent à l'adolescence et ne causent aucun inconfort.
  3. L'acné rouge apparaît dans le cas de rejoindre le processus inflammatoire. Une grosse acné peut causer une douleur intense.
  4. Les kystes sébacés ont l'apparence de petits boutons jaunâtres. Apparaissent sur la peau en raison du blocage de la glande sébacée. Ils disparaissent d'eux-mêmes sans traitement.
  5. Les ampoules et les ulcères peuvent provoquer des brûlures, se transformant souvent en ulcères. C'est l'un des symptômes de l'herpès génital.
  6. De grandes plaques et des taches blanches sur la peau sont un signe du développement de l’érythroplasie de Keir. Les limites d'une telle plaque sont nettes et délimitées. Une telle maladie n’est pas contagieuse, mais son développement a des conséquences néfastes. Le plus dangereux est le cancer du pénis.
  7. Le lichen sclérosant a l’apparence de boutons blancs sur la tête chez les hommes. Ils peuvent apparaître sur le prépuce. Cette maladie peut aussi causer le cancer.
  8. Points blancs sur le pénis - les papules ressemblent à des zones légèrement surélevées sur la peau. Certaines papules sur la tête se développent en raison d'un processus infectieux et nécessitent donc un traitement rapide.
  9. De petits points rouges sur le pénis démangent souvent et provoquent des brûlures. Ils nécessitent un traitement antiallergique spécial.
  10. Les cheveux incarnés se développent chez les hommes en raison du fait que les follicules pileux sont blessés de façon permanente Cela se produit souvent après le rasage de la région génitale. De tels cheveux ne sont pas dangereux, mais ils peuvent être enflammés en raison d'une hygiène insuffisante.

La présence d'une maladie vénérienne chez l'homme peut indiquer de tels symptômes:

  • démangeaisons dans les zones d'éruption cutanée;
  • brûler et piquer dans l'urètre;
  • douleur dans le bas-ventre;
  • inconfort après contact intime.

Les symptômes suivants doivent constituer une raison pour l’attention médicale immédiate:

  • des démangeaisons;
  • sensation de brûlure dans la région génitale;
  • l'apparition de croissances artificielles;
  • l'apparition de boutons dans l'aine et la région scrotale;
  • hypertrophie des ganglions lymphatiques inguinaux;
  • gonflement dans la région génitale;
  • écoulement de l'urètre;
  • l'apparition d'une odeur aigre de la tête.

Fonctions de diagnostic

Si des taches rouges ou d’autres boutons suspects apparaissent sur la tête, vous devez contacter un dermatologue ou un vénérologue. Il effectuera une inspection visuelle du pénis, désignera le passage des tests de laboratoire. Il est nécessaire de différencier la formation des excroissances, des éruptions cutanées et des ulcères des maladies vénériennes.

Le patient se voit prescrire de tels examens:

  • analyse d'urine;
  • test sanguin général et biochimique;
  • analyse d'un frottis de l'urètre;
  • dépistage de la syphilis;
  • analyse d'une éventuelle infection par le virus du papillome;
  • échographie de la cavité pelvienne.

L'autodiagnostic et la nomination d'un traitement en soi ont des effets négatifs sur la santé du patient.

Méthodes de traitement

Lorsque des boutons et d’autres types d’éruptions cutanées apparaissent sur la peau et la tête du pénis, il est nécessaire de respecter les règles d’hygiène. Parfois, il est utile de bien se débarrasser des ulcères et des éruptions cutanées. La région génitale doit être lavée tous les jours 2 fois par jour, en utilisant n'importe quel agent anti-acnéique. On peut utiliser des produits à base d’acide salicylique, qui désinfectent et assèchent parfaitement la peau.

Si un bouton apparaît sur la tête, il est plus difficile à traiter. Il doit être maintenu propre, avec une utilisation minimale de toutes les préparations désinfectantes.

C'est important! Il est strictement interdit de presser l'acné sur le pénis.

Les boutons douloureux sur la tête du pénis sont une indication pour l’évitement temporaire de l’activité sexuelle. Cela aidera à prévenir l'irritation de la peau affectée. Apaise la peau affectée avec une crème contenant les vitamines A et E. En cas de douleur intense, de la glace est appliquée sur la zone touchée.

Si des tests de laboratoire montrent la nature infectieuse de la lésion cutanée du pénis, des médicaments antibactériens spéciaux sont prescrits. Le médecin utilise une approche individuelle pour choisir chaque médicament. La syphilis est un traitement complet de la pathologie avec un suivi obligatoire après la fin du traitement. Pendant le traitement, le contact sexuel est complètement exclu.

Pour la candidose, des crèmes et des onguents antifongiques doivent être utilisés. Le traitement de la candidose masculine est généralement court et, en l'absence d'exacerbation, il disparaît généralement après quelques jours.

Complètement guérir l'herpès et le papillomavirus est impossible. Cependant, les médicaments modernes peuvent ralentir de manière fiable le développement de la pathologie. Toutes les mesures thérapeutiques sont effectuées afin de mettre le processus inflammatoire à l'état de sommeil. Parallèlement, on prescrit à un homme des médicaments immunomodulateurs et immunostimulateurs.

Avec l'apparition de grosses verrues ont montré leur enlèvement chirurgical. Méthodes d'économie d'intervention chirurgicale sont appliquées.

Si l’acné sur le pénis est à l’origine des poux du pubis, appliquez un traitement unique de la zone touchée avec des médicaments antiparasitaires spéciaux. Après cela, le pubis est traité avec des anti-inflammatoires. Lorsque trichophytia est prescrit un traitement antifongique.

Prévention

La prévention des formations pathologiques sur la tête et la peau du pénis est réduite à la mise en œuvre de telles recommandations.

  1. Si vous êtes sujet aux allergies, vous devez utiliser très soigneusement tous les produits cosmétiques. Beaucoup d'entre eux ne sont pas destinés à laver le pénis. Pour cela, utilisez des gels intimes spéciaux. Il est strictement interdit d'utiliser du savon antibactérien et des produits d'hygiène féminine.
  2. Il est nécessaire de porter des sous-vêtements respirants et de grande qualité fabriqués à partir de tissus naturels. Il doit être changé tous les jours.
  3. Après chaque cas de formation de sueur abondante, vous devriez vous laver sous la douche.
  4. Chaque jour, vous devriez utiliser des hydratants.
  5. Les patients sont invités à éviter les cas d'hypothermie.
  6. Ne devrait pas permettre les rencontres intimes occasionnelles.

Le respect de toutes les règles d'hygiène vous permet d'éviter l'apparition de boutons et d'éruptions cutanées sur la peau du pénis. Si elles progressent, provoquent une inflammation grave, contactez un dermatologue ou un vénéréologue. Un traitement précoce assure une récupération rapide.

Boutons blancs et boutons sur le pénis

Au cours de la vie, des boutons blancs et des bosses sur le pénis apparaissent parfois chez les hommes sexuellement actifs. L’événement pour les hommes est effrayant, mais dans la plupart des cas, il n’est pas du tout dangereux de détecter le problème à temps et de commencer à le combattre. Dans la plupart des cas, de petites éruptions cutanées blanches apparaissent sur le pénis en raison d'une hygiène intime insuffisante et d'autres facteurs également communs. La question de la guérison de ces formations est donc résolue assez simplement. Sous réserve - cela devrait être répété - d'une approche compétente en matière de traitement, ainsi que du manque de désir de faire sortir et de guérir l'éruption cutanée par eux-mêmes. Dans ce cas, le traitement passera facilement et assez rapidement, et parfois l’examen par un médecin montre qu’il n’ya rien à faire.

La petite acné blanche sur la peau des organes génitaux diffère de celle de leurs homologues rouges en ce qu’elle atteint très rarement de grandes tailles, mais elle est dense, ne cause pas d’anxiété et ne s'enflamme pratiquement pas.

Eruption blanche sans hygiène

De tels petits boutons apparaissent, semble-t-il aux hommes, sans aucune raison, et ils ne disparaissent pas avant longtemps. Dans la pratique médicale, ces boutons sur le pénis sont appelés comédons, dans la pratique traditionnelle - les promédicaments (ils ressemblent à des grains de mil, ils ont l'air plus petits) et, en fait, il s'agit de kystes microscopiques formés en raison d'un mélange épais de caillots de sébum et de cellules épithéliales exfoliées qui obstruent la bouche des glandes sébacées.

Strictement parlant, les boutons blancs sur le pénis ne sont que des glandes sébacées «bouchées», des formations qui se développent sans processus inflammatoire. Étant donné que ces glandes produisent constamment du sébum, elles doivent être constamment ouvertes pour en éliminer l'excès. Les canaux obstrués contribuent donc à l'accumulation de la substance développée, en étirant la peau environnante avec la formation d'une bulle caractéristique. Une telle bosse peut "sauter" sur la peau de n’importe quelle partie du corps. Toutefois, elle sera plus visible en raison de l’absence d’une couche plus ou moins épaisse de tissu adipeux sous-cutané.

Les éruptions blanches se produisent en raison de lieux intimes hygiéniques irréguliers ou de mauvaise hygiène.

Le "bouchage" des glandes sébacées avec des éruptions blanches subséquentes sur les organes génitaux (principalement sur le pénis) survient généralement pour deux raisons:

  • avec un traitement hygiénique irrégulier ou médiocre des lieux intimes;
  • en raison du changement fréquent de partenaires sexuels (surtout si un homme a des relations sexuelles avec des femmes inconnues).

Les mauvaises habitudes et les modes de vie malsains sont des facteurs contribuant à l'apparition d'acné blanche sur la peau du pénis: ils entraînent une diminution de la capacité immunitaire du corps et une perturbation du processus de sécrétion de sébum en bonne santé. Divers troubles hormonaux, la susceptibilité au stress, l'épuisement physique et psychologique jouent également un rôle important à cet égard.

Nos lecteurs recommandent

Notre lecteur habituel s'est débarrassé de PROSTATITIS, une méthode efficace. Il a vérifié lui-même - le résultat est à 100% - l'élimination complète de la prostatite. C'est un remède naturel à base de miel. Nous avons vérifié la méthode et décidé de vous le recommander. Le résultat est rapide. METHODE EFFICACE.

Le traitement des éruptions cutanées blanches formées sur le pénis en raison de soins hygiéniques insuffisants des organes génitaux est effectué par le moyen le plus simple - une hygiène intime régulière avec l'utilisation d'agents antibactériens et antiseptiques. Il est dangereux de contracter l’acné blanche - il est donc possible d’ajouter des infections aux plaies, ce qui entraînera des problèmes beaucoup plus graves d’infection de la peau (et plus tard de tout l’organisme). Pour «ouvrir» la formation en toute sécurité, il est possible d'utiliser des agents topiques locaux - les pommades Differin ou Skinoren, qui sont appliqués sur la peau affectée chaque jour pendant au moins 21 jours. Il existe également des méthodes mécaniques et chirurgicales de traitement des comédons blancs. Cependant, vous devez absolument consulter un dermatologue à propos de ces méthodes.

Normaliser le travail des glandes sébacées du pénis, en empêchant la réapparition d'éruptions cutanées blanches sur la peau des organes génitaux, contribuera également à la normalisation de la nutrition des hommes, en particulier à l'exclusion des aliments excessivement gras, salés, épicés et fumés de l'alimentation habituelle. Dans certains cas (assez rares, mais toujours présents), la malnutrition et des problèmes d’altération des processus métaboliques dans l’organisme entraînent la formation d’une éruption sur les organes génitaux. Par conséquent, la normalisation de la nutrition n’est pas nocive, que ce soit en termes de traitement ou de prévention..

Poils incarnés et sous-vêtements anormaux

Si de petits boutons blancs sur le pénis sont localisés principalement à la base de l'organe et sur la peau du scrotum, cela peut signifier que l'homme a subi une blessure au niveau de sa zone intime pendant le rasage ou qu'il porte des sous-vêtements trop serrés dans des tissus non naturels. Dans le premier cas, en raison de l'enlèvement brutal de la végétation, des poils poussent dans la peau, l'endommageant et entraînant une éruption cutanée. Ceci est assez dangereux, car les microtraumatismes sur la peau du pénis lorsqu’on y injecte une microflore pathogène peuvent provoquer une inflammation grave, et une protection contre cela ne peut être obtenue qu’en utilisant des produits d’hygiène bactéricides.

En raison de l'enlèvement brutal de la végétation, des poils poussent dans la peau, l'endommageant et la laissant se répandre.

En ce qui concerne le mauvais choix de sous-vêtements, les tissus synthétiques contribuent à la formation dans des endroits aussi délicats que la zone du pénis, une sorte d '"effet de serre". Le manque d'accès optimal de l'air aux organes génitaux, ainsi que le frottement, conduisent à une altération de la circulation sanguine et à la formation d'un milieu nutritif pour les bactéries. En raison de tout ce qui précède, les glandes sébacées cutanées sont incapables de gérer le développement de leur secret et, par conséquent, une petite acné blanche apparaît. Si des bactéries pénètrent dans la peau dans un environnement aussi favorable, on peut craindre non seulement une irritation et une inflammation, mais également des maladies graves affectant tout le corps.

Comme les lésions infectieuses des organes génitaux vont souvent de pair avec les maladies vénériennes, les hommes doivent se rappeler: vous devez immédiatement consulter un médecin si les petits boutons blancs sur le pénis (en particulier sur la tête et sur le prépuce) sont complétés par les symptômes suivants:

  • démangeaisons et brûlures de la peau dans les zones de lésions et dans l'urètre;
  • douleurs tiraillantes dans le bas de l'abdomen;
  • sensations d'inconfort qui accompagnent le processus de miction et les rapports sexuels.

En présence de tels problèmes de santé, les procédures d'hygiène et les produits topiques sont indispensables. Il est nécessaire de consulter un vénéréologue, qui procédera à un examen approfondi et vous prescrira le meilleur traitement avec des médicaments antiviraux, antibactériens et autres.

Acné due à un ajustement hormonal

Il n’est pas toujours nécessaire de traiter les boutons blancs sur les parties génitales et c’est pourquoi: une telle éducation à l’adolescence est tout à fait normale. Les pensions sur le pénis sont le résultat d'un travail excessivement actif des glandes sébacées cutanées, provoqué par le déchaînement des hormones et les modifications hormonales les plus complexes. La production excessive de sébum, destinée à lubrifier la tête du pénis, conduit à la formation de bosses sous la peau, disparaissant parfois en fin de puberté, restant parfois à vie et ne donnant aucune anxiété aux hommes.

Les éruptions cutanées peuvent être le résultat d'un travail excessivement actif des glandes sébacées cutanées, avec ajustement hormonal chez l'adolescent

Naturellement, une éruption blanche parfaitement sûre sur le pénis d'un adolescent peut causer de gros problèmes si vous la peignez ou la serrez. De telles actions, qui entraînent des lésions cutanées et une infection des plaies, entraîneront des problèmes de santé non liés à l’enfant. Ce que vous pouvez faire dans de tels cas est de laver régulièrement les organes génitaux avec un agent antibactérien, de vous laver les mains avant de toucher les organes génitaux et de lubrifier l’acné, si elle est dérangeante, avec des onguents et des crèmes antiseptiques locaux.

Comment pouvez-vous retirer du pénis les conséquences de la violence des hormones chez les adolescentes sans leur permettre de se manifester? Les experts recommandent les mesures suivantes:

  • choisir avec soin les produits cosmétiques pour le soin des zones intimes (ou abandonner complètement les produits cosmétiques au profit du savon antibactérien);
  • ne porter que des sous-vêtements spacieux en matières naturelles;
  • suivre les règles d'hygiène personnelle - régulièrement et à fond;
  • appliquez des crèmes hydratantes riches en vitamines, au besoin, pour que la peau des organes génitaux ne se dessèche pas;
  • mangez sainement et pratiquez une charge physique (sportive) raisonnable pour nettoyer les pores et les conduits des glandes et renforcer le système immunitaire;
  • ne visitez les lieux publics tels que les piscines, les saunas ou les toilettes que si elles sont propres et, après la visite, vous devriez prendre une douche ou au moins vous laver les mains.

Pour les jeunes, les débutants et récemment débarrassés de l'acné des adolescentes, il est recommandé de choisir soigneusement les partenaires sexuels et de ne pas oublier les moyens de contraception afin de ne pas risquer de contracter une masse de maladies désagréables. En outre, assurez-vous de consulter régulièrement un médecin qui évalue l'état des organes génitaux et, si nécessaire, vous indiquera comment traiter les boutons blancs sur le pénis.

Pour les jeunes hommes, les débutants, il est recommandé de ne pas oublier les moyens de contraception.

L'éruption n'est pas toujours un problème

L'apparition d'une éruption blanche sur la peau des organes génitaux est rarement un sujet de préoccupation grave. Avec l'utilisation de remèdes locaux ou même sans aucun effet thérapeutique, ils sont capables de se transmettre. Cependant, si l'éruption ne disparaît pas au bout de 1 à 2 semaines, vous devez absolument consulter un médecin - bien que la présence de boutons sexuellement transmissibles sur le pénis soit signalée dans un très petit nombre de cas, il est toujours possible d'entrer dans les statistiques. Et dans de telles situations, tout retard peut entraîner de gros problèmes.

Contactez un spécialiste devrait être lorsque les éruptions cutanées blanches sur la peau d'un membre sont accompagnés des facteurs suivants:

  • les formations ne disparaissent pas longtemps ou pendant les 7-14 premiers jours, leur taille augmente sensiblement;
  • organes génitaux affecte les démangeaisons et les brûlures, enflure et l'inflammation se produisent, en raison de la douleur est compliquée par la mise en place de rapports sexuels et de la miction;
  • la douleur apparaît dans le bas-ventre et dans l'aine, les ganglions lymphatiques sont élargis
  • la température corporelle augmente;
  • de plus, la zone acnéique du pénis est agrandie et les éruptions elles-mêmes sont remplies de liquide peu clair (parfois avec des inclusions sanglantes);
  • les boutons de la peau du pénis s’ouvrent et se transforment en ulcères non cicatrisants, douloureux ou ne se manifestant pas.

Même si ces symptômes et manifestations ne sont pas la preuve d’une maladie sexuellement transmissible, ils signifient de toute façon que la santé d’un homme ne va pas bien, par conséquent, la consultation d’un médecin ne sera pas superflue. Et vous ne devriez même pas penser à la façon de supprimer vous-même ces boutons blancs sur le pénis - l'auto-traitement ne fera que causer plus de dommages au corps de l'homme.

Dans de rares cas, cela arrive

Dans la pratique médicale, il y a eu des cas où de l'acné blanche, fondue en taches blanchâtres, ou de petites taches blanches à peine perceptibles étaient la preuve du développement d'une tumeur bénigne. À première vue, de telles formations ressemblaient à une éruption cutanée qui accompagne la période de la puberté chez les garçons. Cependant, leur apparence et leur maturation provoquent un certain inconfort, voire des sensations douloureuses. La différence entre une santé et une vie relativement sûres et une menace pour la vie des personnes souffrant d’acné n’est qu’une chose: cette dernière ne disparaît pas après avoir exécuté des procédures hygiéniques et en se maculant avec des onguents locaux. Une telle éruption cutanée blanche peut menacer le développement du cancer. Un homme présentant un problème similaire devrait donc consulter un médecin et se soumettre à un examen histologique pour identifier les cellules tumorales.

Avez-vous de sérieux problèmes de potentiel?

Déjà beaucoup d'outils essayés et rien n'a aidé? Ces symptômes vous sont familiers:

  • érection lente;
  • manque de désir;
  • dysfonctionnement sexuel.

Le seul moyen est la chirurgie? Attendez et n'agissez pas par des méthodes radicales. Augmentation de la puissance POSSIBLE! Suivez le lien et découvrez comment les experts recommandent un traitement.

Causes possibles de l'acné sur le pénis chez les hommes

L’acné sur le pénis chez l’homme peut être de taille différente, de couleur différente, ressembler à une tumeur sèche ou avoir une structure fluide. En règle générale, il s'agit de formations de nature inflammatoire, indiquant une transformation pathologique du corps ou la présence d'une maladie sexuellement transmissible. Afin de vous débarrasser de la pathologie, vous devez contacter un spécialiste qui procédera à l'examen nécessaire, clarifiera le diagnostic et vous prescrira le traitement approprié.

Facteurs étiologiques

De petits boutons sur la tête ou sur le pénis peuvent apparaître pour les raisons suivantes:

  • maladies fongiques ou infectieuses;
  • la présence dans le corps de processus inflammatoires de divers types;
  • maladies affectant le système immunitaire (eczéma, psoriasis);
  • le cancer;
  • symptômes d'une maladie sexuellement transmissible;
  • non-respect de l'hygiène personnelle, port de sous-vêtements serrés.

Souvent, chez les adolescents en cours de puberté, les glandes sébacées gonflent, ce qui entraîne l'apparition de boutons sur le pénis, très semblables à ceux des boutons. Par conséquent, si un homme est certain de ne pas avoir eu de relations sexuelles non protégées, vous ne devriez pas avoir peur de l'apparition de l'acné. Cependant, vous devez toujours contacter un urologue.

L'acné du pénis rouge peut survenir chez un enfant, un jeune homme, un homme jeune ou âgé. Cela provoque non seulement un inconfort psychologique, mais aussi physique. N'hésitez pas ou ne faites pas attention à ce problème, afin de ne pas déclencher une maladie grave.

Quand ai-je besoin de voir un médecin?

Si sur la peau du pénis ou sur la tête est apparu une éducation de nature inconnue, contactez la clinique devrait être dans les cas suivants:

  • les éruptions cutanées ne causent pas d'inconfort physique (sensation de brûlure, douleur, démangeaisons), mais ne disparaissent pas d'elles-mêmes en moins de deux semaines;
  • boutons sur la tête du pénis, démangeaisons, douleur et gonflement;
  • après l'apparition d'éruptions cutanées, une température élevée a augmenté;
  • à la suite d'une éruption cutanée sur la tête du pénis ou sur le tronc, les ganglions inguinaux sont élargis;
  • L'acné est apparu sur le pénis au début, puis ils ont été transformés en petites plaies;
  • une inspection visuelle du pénis a révélé que les boutons étaient remplis de liquide sanglant ou incolore.

Selon le type de maladie, une éruption cutanée peut varier considérablement en couleur, en nature et en taille. Ce sont généralement des boutons rouges ou blancs, qui peuvent ne pas causer de gêne ou, au contraire, provoquer des démangeaisons, un gonflement, une douleur et d’autres symptômes.

Éruption blanche

La principale raison de leur apparition est le non-respect des exigences en matière d'hygiène personnelle. Dans ce petit boutons blancs peuvent être situés non seulement sur le pénis et la tête, mais aussi sur toute la surface du scrotum.

Cette éruption cutanée est plus fréquente chez la moitié masculine de la population, peu importe l'âge. Parfois, ils provoquent une légère démangeaison. Avec l'apparition de tels symptômes, afin de prévenir le développement du processus inflammatoire et d'autres phénomènes désagréables, tels que des brûlures et des démangeaisons, il est nécessaire de surveiller l'hygiène du pénis. Si après deux semaines, l'acné ne disparaît pas, consultez un médecin.

La deuxième raison de l'apparition d'une éruption blanche est le travail excessif des glandes sébacées. En règle générale, cela est dû à des perturbations hormonales dans le corps. En même temps, des tubercules blancs ou jaunâtres apparaissent, recouvrant la surface du tronc et, plus rarement, le bord inférieur de la tête. Le plus souvent, les adolescents sont sujets à de tels symptômes. Ces kystes sont absolument inoffensifs et passent d'eux-mêmes dès que le fond hormonal est normalisé.

Si, après le rasage, les poils de l'aine sont apparus avec une éruption de couleur blanche, solide ou rouge, il s'agit de la réaction de la peau à l'épilation mécanique. Souvent, une telle éruption provoque des démangeaisons et des brûlures. Dans ce cas, le traitement n'est pas nécessaire. Pendant le rasage, il est recommandé d'utiliser un gel pour l'hygiène intime avec une composition bactéricide.

Lorsque vous portez des sous-vêtements synthétiques ou serrés dans la région de l'aine, des boutons purulents peuvent apparaître. Ceci est le résultat d'une réaction allergique du corps aux synthétiques. L'apport d'oxygène dans la zone intime est réduit et, en plus de l'éruption cutanée, des microorganismes viraux peuvent se développer ici. Le problème est exacerbé par le non-respect des règles d'hygiène. Pour éviter de tels symptômes, les médecins vous conseillent de porter des sous-vêtements de coupe libre en tissus naturels (coton, bambou).

En outre, des boutons purulents sur la tête, le pénis et le scrotum peuvent apparaître en raison de la présence dans le corps de maladies génitales infectieuses - candidose, herpès génital, gonorrhée. De telles tumeurs apportent à leurs propriétaires beaucoup de sentiments désagréables:

  • brûlure, démangeaisons;
  • écoulement du pénis ayant une odeur désagréable;
  • douleur dans la zone intime;
  • rougeur de la tête et du pénis, formation d'œdème;
  • douleur abdominale basse;
  • inconfort pendant les rapports sexuels.

L'oncologie peut être à l'origine d'une éruption cutanée. Dans ce cas, un examen histologique ou oncocytologique du patient est requis.

Acné aqueuse

L'acné la plus commune dans la zone intime, remplie de liquide jaunâtre ou clair, apparaît dans l'herpès génital au stade initial de son développement.

Après un certain temps, les ampoules ont éclaté, provoquant des douleurs et des démangeaisons. En l'absence de traitement, les symptômes sont complétés par de la fièvre et une faiblesse générale.

En outre, des bulles remplies de liquide sont observées chez les hommes sujets aux réactions allergiques aux sous-vêtements synthétiques, aux lubrifiants intimes ou au latex à base de préservatifs. D'autres signes correspondent à une balanite allergique, tels que:

  • rougeur;
  • brûlure, démangeaisons;
  • sensations de douleur;
  • l'apparition de fissures sur le pénis;
  • les poches

Un seul gros bouton ou une cloque peut apparaître à la suite d'un traumatisme sur la peau délicate de l'aine et du pénis (frottement avec un jean ou un sous-vêtement, pincement du pantalon avec un éclair).

Acné rouge

La formation de boutons rouges sur la tête du pénis ou sur le pénis lui-même indique le plus souvent la présence d'une maladie fongique ou virale. Il peut s’agir de maladies vénériennes qui, en l’absence de traitement approprié, conduisent à l’impuissance, à un dysfonctionnement sexuel, à la stérilité. Les maladies les plus courantes pouvant causer l’acné rouge sur le pénis:

  1. L'herpès génital. Les premiers symptômes de la maladie se manifestent par de petites éruptions rouges, qui finissent par se transformer en acné aqueuse, accompagnées de rougeurs, de douleurs et de démangeaisons. L'infection est transmise par un rapport sexuel ou domestique. Au fil du temps, l'acné qui en résulte a éclaté, s'est transformée en plaies et a guéri. En l'absence de traitement approprié, une nouvelle éruption se forme à leur place et le patient peut également souffrir d'urétrite ou de cystite.
  2. Candidose (muguet). Cette maladie est causée par des champignons de la famille Candida. En même temps, une petite acné rouge peut apparaître ou des rougeurs peuvent apparaître sur la peau de la zone intime. En outre, la maladie s'accompagne de démangeaisons sévères, de brûlures et d'écoulements de fromage blancs du pénis. L'éruption cutanée la plus courante est localisée dans la région de la tête. La maladie ne peut pas se manifester pendant une longue période. Le stress, la perturbation de la microflore naturelle, le changement climatique, les perturbations du système immunitaire et une forte hypothermie peuvent provoquer les symptômes désagréables de la candidose.
  3. La syphilis Une des maladies sexuellement transmissibles les plus dangereuses. Chez les hommes atteints de syphilis, au cours du premier mois d'infection, de petits boutons rouges apparaissent sur la tête, le pénis et l'aine. L'éruption a des bords durs. L'acné augmente ensuite, se transforme en ulcères avec une surface lisse et brillante qui se propage aux pieds, aux paumes et au dos. Si elle n'est pas traitée, la maladie affecte tous les organes internes et les systèmes du corps.
  4. Gonorrhée En règle générale, la maladie est transmise sexuellement. La période d'incubation dure jusqu'à dix jours, après quoi les premiers symptômes apparaissent. Signes de gonorrhée:
  • de petites bosses rouges apparaissent sur la tête, provoquant des démangeaisons, un œdème du pénis, des douleurs en urinant;
  • de l'urètre apparaissent écoulement jaunâtre, ayant une odeur désagréable et surtout perceptible le matin après le réveil;
  • par la suite, les boutons sur la tête du pénis se transforment en plaies.

Si elle n'est pas traitée, la gonorrhée peut devenir chronique. Dans ce cas, le corps développe des processus infectieux, conduisant à la stérilité, des lésions aux yeux et aux articulations.

  1. Trichophytose du périnée. Cette maladie est de nature fongique, causée par des dermatophytes, champignons ressemblant à des moisissures. Peut survenir lors du port de sous-vêtements synthétiques serrés, non-respect des règles d'hygiène des organes génitaux, augmentation de l'activité des glandes sudoripares dans la zone intime ou à la suite d'un contact sexuel avec un vecteur du virus. Les principaux signes de la maladie - l'apparition de grandes taches ou d'acné de couleur rouge sur le pénis, la tête, le scrotum, se propageant dans toute la zone inguinale. Éruption accompagnée de démangeaisons sévères. Également à la place de l'éruption cutanée peuvent apparaître de petites cloques avec un contenu purulent.
  2. Mollusque contagieux. Symptômes de la maladie - petits nodules sur la peau dans la zone inguinale, ayant des empreintes au centre. Les néoplasmes peuvent apparaître à la suite d'un rapport sexuel. Le mollusque est également transmis par contact et par ménage. En règle générale, il s'agit d'une éruption cutanée ou d'une couleur rose pâle. Après avoir appuyé sur un bouton, il éclate et un liège au fromage est libéré. Les nodules ne causent pas de gêne et ne dérangent pas le patient. Avec une forte immunité peut se transmettre par eux-mêmes. Cependant, si le système immunitaire ne fait pas face, il est nécessaire de traiter l'acné afin que la maladie ne se propage pas à d'autres zones de la peau.
  3. Pédiculose inguinale. Il est possible d’être infecté par les poux du pubis par contact sexuel ou en utilisant des moyens courants d’hygiène intime, le lavage du linge. À la suite de piqûres de parasites, de petits boutons apparaissent dans la région de l'aine, provoquant des démangeaisons et une irritation de la peau. Si la pédiculose non traitée commence à augmenter les ganglions lymphatiques dans la zone inguinale, des cicatrices apparaissent au site des morsures.
  4. HPV (virus du papillome humain). Lorsqu'un virus est infecté, des néoplasmes peuvent apparaître sur la tête, un membre ou n'importe où dans la zone intime - verrues génitales. Dans certains cas, ils peuvent être accompagnés de démangeaisons. Les formations peuvent être simples, et fusionnées, de manière à rappeler un chou-fleur ou un corail. Les papillomes peuvent être infectés par un rapport sexuel ou domestique.
  5. Inflammation du gland du pénis (balanite). Elle se caractérise par l'apparition d'une éruption nodulaire rouge sur le pénis, qui se transforme ensuite en plaies. Si la maladie se propage au prépuce, on l'appelle balanoposthite. Chez les hommes, cette maladie est assez fréquente et peut survenir à la suite de maladies de la peau, de processus inflammatoires, de blessures et d’infections virales.
  6. Le psoriasis. Souvent, la maladie se propage aux organes génitaux. En conséquence, des taches rouges ou de l'acné sur la peau apparaissent dans la zone intime, accompagnées de démangeaisons.

Méthodes de traitement

Si un bouton saute ou qu'une éruption apparaît dans une partie de la zone intime, il est impossible de traiter la lésion seule. La seule solution correcte consiste à contacter votre urologue, votre dermatologue ou votre vénéréologue (selon le type de problème). Le médecin procédera à l'examen nécessaire, déterminera l'étiologie de la maladie, prescrira le traitement et expliquera au patient ce qu'il doit faire ensuite.

Veuillez noter que l'auto-traitement peut entraîner de très graves problèmes - infertilité, impuissance, perturbation des organes internes. Par conséquent, vous devez contacter la clinique en temps utile, même si l’acné est faible et ne provoque pas d’inconfort physique.

Selon la raison pour laquelle des boutons blancs, aqueux et rouges apparaissent sur la tête du pénis, sur le pénis ou sur le scrotum, différents traitements sont prescrits:

  1. Dans les maladies infectieuses, des médicaments antiviraux ou antifongiques sont prescrits pour un usage oral et externe (balanite, papillomavirus, molluscum contagiosum, herpès génital).
  2. Les maladies fongiques (candidose, trichophytose périnéale) sont généralement traitées avec des injections antifongiques, des comprimés et une thérapie externe avec des gels, des crèmes et des pommades.
  3. Les éruptions cutanées causées par le manque d'hygiène personnelle, le port de sous-vêtements étroits et synthétiques, l'amélioration du travail des glandes sudoripares et les surtensions hormonales n'ont pas besoin d'être traitées. Pour éliminer l'éruption nécessite une attention particulière à l'hygiène personnelle.
  4. Les allergies, à la suite desquelles l’acné est apparue dans la zone intime, sont traitées aux antihistaminiques.

En outre, comme prescrit par le médecin, l’acné est traitée avec des désinfectants et des antiseptiques. Dans des maladies telles que le VPH, le molluscum contagiosum, le psoriasis, des médicaments immunostimulateurs ayant des effets généraux et locaux sont également attribués aux patients. Les éruptions cutanées de nature virale (papillomes, condylomes, mollusques) qui ne se prêtent pas à un traitement médicamenteux sont supprimées. Il existe plusieurs méthodes de suppression:

  • excision chirurgicale - utilisée pour enlever les gros néoplasmes;
  • cryothérapie - congélation de l'acné avec de l'azote liquide;
  • exposition au laser - la méthode sans douleur et la plus efficace à ce jour pour prévenir les récidives peut être utilisée pour éliminer les éruptions cutanées de nature virale chez les enfants;
  • radiothérapie - élimination des néoplasmes par une mince électrode radio.

Le plus grand danger est une éruption cutanée apparue à la suite d'un cancer. Ils nécessitent une recherche minutieuse et un traitement complet, y compris une chimiothérapie.

Prévention

Pour éviter l'apparition d'éruptions cutanées au niveau de l'aine, les experts recommandent:

  • respectez les règles d’hygiène personnelle, portez des sous-vêtements de coupe naturelle en matériaux naturels, n’utilisez pas les sous-vêtements ni les produits d’hygiène de quelqu'un d’autre;
  • mener une vie sexuelle ordonnée, utiliser des préservatifs sexuels lors des rapports sexuels;
  • éviter l'hypothermie et la surchauffe de la zone intime.

Dans la plupart des cas, l'acné sur le pénis n'est qu'une manifestation externe de la maladie qui s'est développée dans le corps. Il est important de comprendre que seul un médecin expérimenté sait comment traiter la maladie après l'examen et le diagnostic. Par conséquent, l'automédication à l'aide de remèdes traditionnels ou de médecines alternatives ne peut être catégorique. Cela peut avoir de graves conséquences pour l'organisme dans son ensemble.

Que disent-ils de bosses blanches sur le pénis

Les hommes sont toujours très jaloux de leurs organes génitaux. Lorsque des boutons se trouvent sur le pénis, la première sensation est toujours la panique. Il est peu probable que quelque chose d'autre puisse aussi déséquilibrer un homme.

L'essence du problème

La structure de la peau du pénis suggère la présence de telles bosses dans la norme. Vous devez d'abord consulter le médecin et vous assurer que c'est dangereux. Le pénis a une surface très sensible dotée d’un grand nombre de terminaisons nerveuses. La peau du corps est généralement propre, de couleur rose riche et sans taches. En même temps sur le pénis peuvent être des boutons blancs, qui sont appelés des granules de Fordyce et signifient simplement l'accumulation de glandes sébacées, qui sont situées plus près de la base du pénis. Ils passent les derniers stades de développement de la période pubertaire. Ont généralement une apparence jaunâtre ou blanchâtre, ressemblent à de petits boutons. Ils ne nécessitent aucun traitement, se forment finalement à la puberté et ressemblent à des kystes de compactage blancs de 3-4 mm. Surtout les bosses deviennent visibles lorsque la peau est tendue.

On ne peut parler de pathologie qu'en cas d'inflammation, puis elles deviennent douloureuses, un gonflement apparaît autour. La raison en est peut-être une violation banale des règles d'hygiène: un lessivage irrégulier entraîne l'accumulation de saleté à la surface du pénis, d'épithélium exfolié, de poussière qui obstrue les conduits de sortie des glandes sébacées, ce qui provoque leur inflammation. Dans ce cas, besoin d'une antibiothérapie. Dans de telles réactions inflammatoires, il ne faut jamais serrer ou percer la glande sébacée, considérant qu'il s'agit d'un bouton commun. Vous porterez certainement l'infection, ce qui entraînera une inflammation du gland pénis - balanite. Puis, dans le contexte des boutons blancs, la douleur, les brûlures, les démangeaisons, le gonflement et l’hyperémie de la tête se rejoignent.

Quand devrais-je voir un médecin?

Bien sûr, il existe d'autres cas où les bosses sont une manifestation de la maladie. Quand avez-vous besoin de sonner l'alarme?

Le fait est qu'il peut y avoir des ulcérations, une érosion de la tête, surtout si elles ne guérissent pas pendant très longtemps et saignent. Les boutons peuvent apparaître quelque temps après un rapport sexuel non protégé, ils peuvent être accompagnés d'une odeur pourrie désagréable, être douloureux, provoquer de fortes démangeaisons, des brûlures, provoquer des problèmes de miction, blesser pendant les rapports sexuels. La peau qui les entoure flocon, la température peut augmenter, une faiblesse, des symptômes d'intoxication apparaissent. En outre, cela augmente les ganglions inguinaux, il peut y avoir une décharge inhabituelle de l'urètre, il y a des excroissances non naturelles qui créent une gêne. Ensuite, vous ne pouvez pas reporter la visite chez le médecin, vous devez poser un diagnostic et commencer le traitement.

Des bosses blanches sur le pénis peuvent être causées par diverses infections: bactériennes, virales, fongiques. Les hommes, comme les femmes, peuvent présenter des déséquilibres hormonaux, des IST et des infections chroniques à MPS. Les boutons sur le pénis sont aléatoires ou systémiques.

Éruption du pénis: causes

Peut causer de l'acné:

  1. L'herpès génital est une maladie sexuellement transmissible, ressemblant à de petites bosses blanches, ou des cloques rouges transparentes, similaires aux manifestations allergiques. L'éruption démangeaisons, après 2 jours commence à se décoller. Si l'éruption cutanée ressemble à une cloque transparente ou opaque, à des démangeaisons et à des picotements dans la zone de son apparence, et qu'elle s'ouvre s'il s'agit d'un liquide sanguinolent, vous devez contacter d'urgence un vénéréologue. Avec de telles exacerbations, il y a toujours une diminution de l'immunité. Après l'éclatement des bulles, tout autour est recouvert de petites plaies, puis d'une croûte. Si elles ne sont pas traitées, les vésicules deviennent chroniques et récurrentes pendant de nombreuses années. Transféré au partenaire.
  2. L'eczéma est un type de dermatite d'origine allergique négligé. Quand il a peler, petites éruptions cutanées, semblables à des allergies. Ils sont mouillés, blessés, ils tètent, l'éruption la démange et crée beaucoup de problèmes.
  3. Des allergies peuvent survenir en réaction au port de tissus synthétiques, de préservatifs en latex, avec des sous-vêtements trop serrés. Il y a une petite éruption cutanée, des démangeaisons, mais pas de desquamation. Avec une bonne hygiène et un changement de linge pour des tissus naturels, cela passe.
  4. Verrues ou verrues génitales - l'infection à papillomavirus humain, causée par le VPH, n'est pas complètement guérie. Le plus souvent, avec de nombreuses sous-espèces appelées souches 6, 11, 30 types. Traite les infections sexuellement transmissibles, avec une bonne immunité passe indépendamment. Un facteur provocant dans ces cas peut être une augmentation de la transpiration de la peau dans l'aine, lorsque le pH acide normal devient alcalin, favorisé par les agents pathogènes. Le cours de l'infection est long, avec des rechutes. En même temps, de petites bosses apparaissent sur la tête, dans le sulcus coronaire, près de l'ouverture de l'urètre. L'éruption peut être aqueuse, lâche, toujours rose. Ils démangent, douloureux, en quelques jours, ils éclatent, sèchent, se croutes et s'exfolient. Les éruptions cutanées peuvent se développer, augmenter. Si la bulle est enduite d'acide acétique à 3% et qu'elle devient blanche au bout de 3 minutes - il s'agit d'un virus, si la couleur ne change pas, il s'agit alors d'un bouton commun. Le virus forme des verrues génitales qui se développent sans traitement chirurgical.
  5. Une dermatite atopique peut affecter la peau du pénis. Il s'agit d'une maladie chronique de nature neurogène-allergique qui affecte différentes parties du corps, y compris le pénis. Même avant l'apparition de l'éruption cutanée, le patient peut être dérangé par des démangeaisons, puis de petits nodules cutanés et brillants apparaissent. Ils sont d'abord chair, puis rose brunâtre. Après un certain temps, ils commencent à se fondre, couverts d'écailles ou de croûtes, les bords du foyer sont flous. Ensuite, une coloration bleuâtre apparaît, après quoi il reste des sites de dépigmentation. Des démangeaisons persistantes provoquent une irritation grave chez les patients.
  6. Lichen plan - à cette pathologie, apparaissent des nodules plats, de couleur rouge pourpre, atteignant 0,5 cm, le milieu est creusé, la surface est cireuse, il y a un léger pelage. Les éruptions cutanées peuvent être sous la forme de guirlandes, de cernes. Peu à peu, les papules se confondent, de nouvelles se forment autour d’elles. Au fil du temps, ils se résolvent, laissant derrière eux une hyperpigmentation persistante. Tout cela s'accompagne de fortes démangeaisons.
  7. Le molluscum contagiosum est d'origine virale mais ne présente pas un grand danger. Habituellement, quand il semble petite éducation blanche complètement indolore, avec une surface lisse. Le bouton sur la peau ne nécessite pas de traitement, il disparaît tout seul. Ce n'est qu'un problème esthétique.
  8. Lors du premier rapport sexuel, lorsqu'une forte poussée hormonale se produit, tous les boutons du pénis deviennent clairement visibles. Il s’agit d’une réaction normale qui ne devrait pas causer d’anxiété, d’autant plus qu’après 2-3 jours, la peau paraît normale.
  9. La candidose est de nature fongique: des boutons rouges apparaissent sur l’organe génital, des boutons et une patine blanche au fromage se forme sur la tête et dans la région de l’urètre, ainsi que des démangeaisons et des douleurs. Presque toujours du lait acide ou une odeur putride.

Causes possibles supplémentaires

En plus des raisons ci-dessus, il en existe d'autres:

  1. La trichophytose ou la teigne peuvent être transmises par contact étroit avec des animaux domestiques. Il affecte toutes les parties du corps, y compris la tête. Préfère apparaître dans les endroits de transpiration excessive, ressemble à une grosse acné rouge sur les parties génitales et dans la région de l'aine, accompagnée de fortes démangeaisons. La peau touchée a une teinte bleuâtre, avec de fines écailles grises. Le plus souvent, affecte la surface des fesses, des cuisses. La couche cornée de la peau s'épaissit, des sillons apparaissent à certains endroits des plis, qui finissent par se fissurer. Les bulles, les croûtes et les nodules n'existent pas.
  2. Les poux du pubis - une lésion cutanée parasite. Les poux provoquent de fortes démangeaisons, peuvent être transmis par contact sexuel.
  3. La syphilis se manifeste par l'apparition d'un chancre dur quelque temps après un contact sexuel sans contraception. Il a la forme d'un cratère, avec un fond lisse, entouré d'un rouleau inflammatoire. Démangeaisons, pas de douleur, après un mois, elles disparaissent, donnant l’impression que la santé commence. Mais c'est un état trompeur. L'infection continue d'évoluer, passant à ses prochaines étapes. Il est nécessaire de commencer le traitement dans les plus brefs délais.
  4. Folliculite - inflammation purulente des follicules pileux. Au niveau de la croissance des cheveux sur le corps du pénis, apparaissent des acné - pustules purulentes blanches, au centre desquelles poussent les cheveux. Ils sont célibataires et en groupes. Après un certain temps, elles s’ouvrent, formant de petites plaies, puis des cicatrices. Plus souvent, ils sont une complication d'autres infections, telles que la gonorrhée.
  5. Les kystes graisseux ou kératose séborrhéique sont une pathologie non infectieuse. Sous la peau du pénis sont formés des brosses remplies de graisse. Il n'y a pas de symptômes, parfois ces papules peuvent éclater pendant les rapports sexuels, provoquant une sensation de douleur, mais elles ne constituent pas un danger. Si vous le souhaitez, ils peuvent être enlevés par laser.
  6. Les acrochordones sont un type de verrues d'origine virale. Ils existent sous la forme de peaux douces, peuvent être de différentes nuances de brun, ne causent pas de gêne. Mais le danger est qu'ils peuvent être blessés par négligence, puis la douleur, les démangeaisons et l'inflammation apparaissent. Il est préférable de les brûler avec un laser ou de l'azote liquide.
  7. Le syringome est une formation bénigne de cellules de glandes sudoripares eccrines impliquées dans la thermorégulation du corps et qui ne sent pas. Syringoma se développe très lentement - pendant des décennies. Elle ressemble à une formation dense sur le pénis, souvent de la couleur du corps. Les syringomes sont généralement sans danger en termes de renaissance. Si désiré, ils sont éliminés avec de l'azote liquide ou au laser.
  8. Papules de perles ou de perles. Il a été observé qu'ils se retrouvent plus souvent chez les représentants de la race négroïde. On pense que cela est dû à une augmentation du niveau d'androgènes. La condition est absolument non infectieuse, les boutons ressemblent à des boutons blanchâtres ou blancs atteignant 3 mm de diamètre, le plus souvent, ils sont disposés en fonction du type de collier ou de bagues sur plusieurs rangées et ressemblent à des épis de perles, ainsi nommés. Plus souvent, ils se ceignent la tête du pénis. On remarque également qu'ils accélèrent l'orgasme. Parfois, ils sont si petits que l'homme ne les remarque pas. Malgré leur sécurité, ils ne peuvent être enlevés par eux-mêmes. Le traitement n'est pas nécessaire.
  9. Psoriasis - des éruptions et des taches rouges apparaissent sur le pénis. Ils se détachent, ont des limites claires, les symptômes empirent en hiver.

Prévention des maladies et hygiène pénienne

L'hygiène intime doit être respectée au moins une fois par jour et plus souvent à la saison chaude. Assurez-vous de laver le pénis après le rapport sexuel. Dans le même temps, les cheveux dans la région du pubis sont soigneusement lavés, il est recommandé de ne pas utiliser de savon. Puis lavé tous les plis sur le pénis, l'intérieur des cuisses et le bas de l'abdomen. Lors du lavage de la tête, il est soigneusement exposé. Seule une telle séquence de lavage peut être considérée comme acceptable. Et encore un rappel: la peau sous le prépuce doit toujours être manipulée avec beaucoup de soin, car compte tenu de sa subtilité, il est facilement blessé, ce qui entraîne toujours l’apparition des boutons notoires.

MirTesen

Comment faire mûrir un bouton plus rapidement?